-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Winter is coming l Eddard Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 13:17


Eddard Stark

TELL US EVERYTHING
Parlons de lui.

Identité complète : Eddard Stark
surnom : Ned pour les amis intimes et sa femme.
âge : 48 ans
orientation sexuelle : hétérosexuel
Statut civil : Marié
Groupe : Peace
avatar : Sean Bean
Copyright : Google
 



Maison : Stark
Maison d'allégance : Anciennement Baratheon désormais Stark.
Occupation/rôle/titre : Lord, Seigneur de Winterfell
 

Parlons de vous.

Pseudo : July
âge : Presque 30.
type de personnage : Série/livre
fréquence de connexion : Dès que je le peux, soit chaque 2 jours.
comment as-tu connu le forum ? : Par les admin.
 Un avis ? : C'est beige. Non je rigole, rien à dire.
 Code du règlement : OK by Dany THE only real queen  Winter is coming l Eddard Stark 2147698771
 



Histoire
Je suis Lord Eddard Stark premier du nom, Seigneur de Winterfell et du Nord.  Je suis le fils de Rickard et de Lyarra Stark. Ma vie est une épopée complexe et remplies d’histoire toutes plus invraisemblable les unes que les autres. Laissez moi vous la raconter.

Je suis né en 263 durant l’hiver. La devise des Stark « L’hiver vient » me colle totalement à la peau. J’ai  été un garçon joyeux qui aimait vivre dans le Nord. Je n’étais pas destiné à devenir le Seigneur de cette contrée. C’est mon frère aîné Brandon qui était censé le devenir, mais la vie en avait décidé autrement. Je suis le second fils, vint ensuite ma sœur Lyanna et mon frère cadet Benjen. J’étais proche de ma sœur et de mon frère cadet, plus que je ne l’étais de mon aîné qui prenait à coeur son rôle.

J’avais à peine 8 ans lorsque mon père m’envoya aux Eyrié sous la responsabilité de Lord Jon Arryn, seigneur du Val d’Arryn. Il sera comme un père pour moi jusqu’à sa mort des années plus tard. Il m’apprit à me battre et à devenir l’homme que je suis. C’est également à cet endroit que ma route croisa celui d’un autre pupille de Jon, qui deviendrait mon meilleur ami, Robert Baratheon. Nous avions 18 ans lorsque ma sœur Lyanna, fiancée de Robert à cette époque, se fit enlever par Rhaegar Targaryen, le prince héritier du trône de fer. Mon père et mon frère aîné furent exécutés dans la foulée. C’était le début d’une époque de noirceur. Fini le bon temps, nous étions devenu des hommes.

C’est ainsi que je devenais le seigneur du Nord et de Winterfell. Lourd était le poids qui pesait sur mes épaules ainsi que les responsabilités qui venaient avec. J’étais un homme qui terrait ses sentiments au plus profond de lui. Le mutisme devenait mon ami. Ne rien laisser paraître une vocation que je me donnais. Seulement quelques personnes savaient ce que je pensais réellement. Robert étant l’un de ceux-ci et ma femme Catelyn également à qui, je ne peux désormais plus rien cacher. Catelyn … ma belle Catelyn. Il me fallut un moment pour bien accepter notre union. Elle était promise à mon frère aîné dans un premier temps et sa main me fut donnée après la mort de ce dernier. Par chance notre mariage arrangé en fut un d’amour. Sans elle, j’ignore ce que je ferais par moment.

Vous êtes bien assis j’espère? Je ne vous ai pas parlé de lorsque je guerroyais avec Robert Baratheon. Comment définir le futur Roi des Sept couronnes sinon comme un homme impulsif, trop bavard et avec une ardeur débordante? (autant en temps de guerre qu’avec les prostituées, je tiens à préciser).  De mon côté, j’étais un guerrier prudent, réfléchi et discret qui ne tuait pas par plaisir. Je n’ai jamais aimé retirer la vie à une personne, mais parfois, il faut faire des choses accablantes. Nous sommes allés vers le Nord aux alentours de 282 si ma mémoire ne me fait pas défaut. J’ai épousé Catelyn Tully se qui nous à permis à moi et Robert (surtout Robert en fait) de rallier des rebelles contre le roi Fou.

Robert fut blessé lors de son affrontement avec le prince Targaryen, ce fut donc moi qui me rendis à Port-Réal pour tenir la ville en siège. C’était un moment sombre. Jaime Lannister tua le roi Fou et Robert prit le trône. Je rentrais alors dans le Nord avec un bébé dans les bras. Mon bâtard Jon Snow alors que ma propre femme vient tout juste de donner naissance à notre premier fils Robb. Mon cœur était brisé, j’avais un enfant que je reconnaissais comme mon bâtard alors qu’en fait il portait un lourd secret. J’étais en deuil de ma sœur,qui était en morte en couches. Ce fils bâtard que je disais être le mien, était en fait celui de Lyanna, mais je lui avais promis de me taire … et je le ferai jusqu’à ce que je le juge nécessaire.

Catelyn rejeta ce fils avec raison. J’avais blessé cette femme en me montrant infidèle devant tous. Si seulement elle savait ce qu’il en était réellement. Le temps guérit les blessures dit-on, mais l’hiver vient également. Les années ont passé et Catelyn me fit le merveilleux cadeau : celui d’avoir une famille remplie d’enfants que j’aimais tous autant les uns que les autres. Chacun ayant son propre caractère et sa vision des choses. Robb, Sansa, Arya, Bran et Rickon sans compter Jon. J’en étais à croire que la vie pouvait être simple lorsqu’un premier événement me marqua : Un homme de la garde nuit avait déserté et je me devais de faire mon devoir même si ce dernier me dégoûtait au plus haut point. La loi restait la loi et je me devais de l’appliquer au grand désespoir de Catelyn et du mien. J’insistais pour amener Bran à l’exécution, il se devait de devenir un homme. À son âge j’avais déjà assisté à plusieurs mises à mort. J’utilisais Glace pour couper la tête de cet homme en le regardant avant de donner une leçon à mon fils. Ceci n’était pas un jeu « Tuer ne devrait jamais être facile » que je lui disais en le regardant dans les yeux.  J’avais enseigné cette leçon à chacun de mes fils, de même qu’à mon pupille Theon Greyjoy, j’espérais qu’ils en comprendraient le sens profond.

J’étais de mauvaise humeur à moment-là et ce fut là exactement que Jon trouve un loup-garou mort avec ses petits. Je voulais au départ tuer ces derniers, mais je me ravisais lorsque Jon mentionna que les anciens Dieux en avaient fait don aux enfants Stark. Ils étaient le nombre exact. Je soupirais intérieurement, des bouches de plus à nourrir alors que l’hiver vient. Je leur faisais donc promettre de bien s’occuper de ces derniers. Qu’ils ne venaient pas pleurer si l’un d’eux mouraient par leur négligence.

Je rentrai donc avec ce goût amer en bouche et je me rendais dans l’un des seuls endroits où je pouvais être seul : l’Arbre-coeur de Winterfell. J’étais perdu dans mes pensées lorsque Catelyn vint me rejoindre. Elle ne venait jamais pour rien détestant au plus au point cet endroit. Ces Dieux étaient les miens, pas les siens. Elle m’apprenait ainsi la mort de l’homme qui avait été comme un père pour moi. Je ravalai difficilement ma salive, ça n’augurait rien de bon. Robert Baratheon s’était également mis en route pour le Nord avec toute sa suite. Nous allions être pris avec les Lannister, ce que je ne voyais pas d’un bon œil.

J’étais cependant heureux de revoir mon meilleur ami. Nos retrouvailles se firent dans l’agacement de chacun. Il n’y avait bien que moi pour traiter Robert Baratheon d’obèse, ce qu’il était. Il m’entraînait dans la crypte pour se recueillir sur la tombe de ma sœur. Son seul et unique amour. Aller dans cet endroit me rappelait la mort de Lyanna et mon cœur se serrait à ce souvenir douloureux. Robert me demandait alors de devenir la main du roi en insistant fortement en plus de proposer des fiançailles entre Sansa et son fils aîné. Je me devais de réfléchir. Je me devais de poser mots à Catelyn. Son avis allait être important dans ma décision finale.

Le banquet qui suivit me laissa un goût amer en bouche et ma seule satisfaction était de rejoindre ma femme après ce dernier pour lui faire l’amour. Je rageais en voyant que nous étions dérangés pour une vulgaire lettre qui au final nous annoncerait quelque chose qui allait me faire changer d’avis sous la recommandation de Catelyn. Jon Arryn avait été assassiné. Je devais me rendre à Port-Réal pour enquêter sur la mort de ce dernier. Je me  sentais également maudit, mon fils Bran tomba du haut d’une tour dans les jours qui suivirent. Le malheur semblait s’abattre sur ma famille et je soutenais Catelyn du mieux que je pouvais. Jon me faisait également part de ses intentions de se joindre à la garde de nuit. Je ne pouvais qu’accepter sa demande en faisant promettre à Benjen de veiller sur lui. C’était la seule chose à faire et Jon me ferait en honneur, j’en étais certain.

Toute ma vie, je n’avais aspiré qu’à rester au Nord. À régner calmement sur mes terres et je me retrouvai de nouveau en route pour la capitale avec une certaine peur au ventre.  Que de mauvais souvenirs. Robert me parla de la mère de Jon, sujet que je repoussais du revers de la main car j’avais hautement blessé la femme que j’aimais et la mère de mes enfants par le fait-même. Je rageais ensuite quand il parla de Daenerys Targaryen. Il voulait envoyer des gens la tuer, soit, c’était son choix pas le mien. Les dothrakis ne traverseraient jamais la mer et ils n’étaient pas de taille contre nos armées j’en étais persuadé. Évidemment le voyage avec des enfants ne pouvait pas se passer calmement. Arya avait disparu durant plusieurs jours avant de finalement réapparaître. Il y avait eu un conflit avec l’horrible fils de Baratheon et je devais me résoudre à tuer Lady avec Glace. J’espérais que Sansa me pardonnerait un jour car moi je ne pardonnerais jamais à Robert de m’avoir obligé à faire une telle chose. Il valait mieux que je le fasse que ça ne soit un Lannister.

L’arrivée à Port-Réal ne fut en fait qu’une succession de réunions du Conseil restreint. Robert insistait pour faire un tournoi en mon honneur. Chose à laquelle je m’opposais au vu des finances de Sept couronnes. Après cette séance, Littlefinger me conduit dans le plus grand des secrets au Donjon Rouge. Catelyn s’y trouvait et m’apprenait les malheurs qui continuaient de planer sur notre maison. Je serrais les dents et les poings. Les Lannister étaient les seuls coupables à mes yeux. Je décidais donc de renvoyer Catelyn à Winterfell, espérant que là-bas, elle serait plus en sécurité que dans la capitale.

Comme si les problèmes n’étaient pas suffisant, je devais régler les conflits entre Sansa et Arya. Les deux sœurs se reprochaient mutuellement une multitude de choses dont la mort de Lady. Je tâchais de résonner mes filles de mon mieux en leur rappelant que les membres de notre famille devait rester unis et solidaires les uns envers les autres. J’embauchai par le fait-même l’une des plus fines lames de Braavos pour Arya. Mon petit garçon manqué se devait de dépenser son énergie et ne pas utiliser Aiguille n’importe comment.

Je me mettais ensuite en quête de vérité. Je voulais savoir qui avait tué Jon Arryn. Les choses s’étaient rapidement envenimées. Catelyn avait capturé Tyrion Lannister, je me retrouvai au Donjon Rouge pris entre deux feux et Arya avait disparu. Mon univers se détruisait et Robert me renomma Main du roi. Je me retrouvais sur le trône durant la partie de chasse qui aurait raison de la vie de Robert Baratheon.

Son fils aîné, Joeffrey Baratheon, prit le trône secondé par sa manipulatrice de mère. Je n’avais qu’un seul objectif en tête regagner le Nord et Winterfell avec mes filles pour reprendre notre vie tranquille. Au diable les fiançailles avec le fils de mon feu meilleur ami. Sansa s’en remettrait et le blondinet aurait plus de futurs femmes et de concubines qu’il ne pourrait en rêver. Mais, c’était dangereux de rentrer dans le Nord … Bien trop. Je ne pouvais mettre la vie de mes filles plus en danger qu’elle ne l’était déjà.

Je tâchais de négocier avec le nouveau et Les Lannister du même coup. Il était clair que ces derniers tiraient les ficelles derrière ce roi déjà hautement cruel et capricieux pour son jeune âge. Malgré tous mes efforts, je me retrouvais emprisonné dans le Donjon rouge et accusé de trahison. J’étais, intérieurement, certain de finir avec la tête tranchée, mais les anciens dieux ont entendu mes prières. J’étais relâché, mais Sansa et Arya se devaient de rester à port-Réal pour représenter notre famille. La colère et le ressentiment m’envahissaient. Je n’avais pas d’autres choix en cet instant. J’allais régner sur le Nord seul, sans deux de mes enfants près de moi. Elles seraient prises en otage par ce fou de Joffrey qui n’avait toujours pas rompu ses fiançailles avec mon aînée. Qu’allait-il arrivé à Sansa? Que ferait ma petite Arya? La cadette m’inquiétais moins que la seconde.

Je retournais dans le Nord escorté par les manteaux blancs, les mains liés comme un vulgaire prisonnier. Lorsque je voyais Winterfell au loin, je demandais à se que mes liens soient coupés. Je ne fuirais pas. Ce n’était pas mon but. J’avais eu vent qu’Arya s’était enfui et que Sansa était au plus mal, Joeffrey avait rompu ses fiançailles. Je me sentais coupable de ne pas avoir su les protéger mieux que cela.

J’acceptais mal la défaite personnelle que j’avais subit. Catelyn tâchait de me remonter le moral au mieux. Nous avions encore Robb, Bran et Rickon. Jon était au Mur désormais à vivre en homme. Ils avaient grandis… Je recevais finalement une lettre qui me rendait tellement hors de moi que la table vola pour se briser en milles morceaux. Sansa allait épouser Tyrion Lannister. Elle ne méritait pas ce genre d’homme. Le genre qui multipliait les catins et les soirées bien arrosées. J’étais impuissant mais la rage qui m’habitait augmentait de seconde en seconde.

Il y eu une tentative d’assassinat sur le roi lors du mariage de ce dernier avec Margaery Tyrrell. Les Stark étaient évidemment soupçonnés d’emblée, Sansa avait disparut dans la cacophonie qu’avait été cet événement. J’espèrais que le monstre, qu’était le fils de Robert, comprendrait à quel point il était détesté par tous et hais par son peuple. Je ruminais dans ma forteresse. Je faisais souvent les cents pas en cherchant le moyen de ravoir mes filles près de moi. Elles étaient perdues… Elles me manquaient … Elle nous manquaient à tous. Je revoyais sans cesse Sansa dans sa chambre avec sa mère qui lui brossait les cheveux et Arya qui espionnait ses frères durant leurs entraînements que moi ou leur maîtres d’armes. Cette époque me semblait désormais si lointaine.

La querelle entre les Lannister et les Stark semblait avoir atteint son appogée. Je devais préparer mon peuple également au pire : L’hiver arrivait, j’avais vent d’une attaque probable des marcheurs blancs et la guerre contre les Lannister était inévitable à ce stade. Je décidais donc de rallier les peuples du Nord à notre cause. Être unis serait notre plus grand atout le moment venu. Simplement se défendre contre les marcheurs blancs ne serait pas une mince tâche. Les Lannister étaient la goutte qui faisait déborder le vase. Je n’avais jamais aimé la guerre, je préférais nettement la paix et je ne perdais pas de vue mon objectif : Celui de vivre en paix à Winterfell avec les miens.

Je décidais de partir en même temps que Catelyn, chacun de notre côté. Elle irait avec Robb pour retrouver des aliés et moi je me rendais plus au Nord avec bon nombre d’homme pour vérifier l’état de nos troupes. Il était important de vérifier que mes hommes ne manquaient de rien, n’étaient pas malade et gardaient le moral en étant loin de leur famille. Ma plus grande erreur fut de quitter ma forteresse avec des hommes. Cette dernière fut attaqué par Théon Greyjoy. Lorsque j’avais vent de cette prise, la colère et la fureur qui s’emparait de moi fut celle que je n’avais jamais connu. C’était ma maison. C’était celle de ma famille! Je partais vers celle-ci près à tout pour la reprendre avec les hommes que j’avais. J’étais quelqu’un de patient. Je mettais la forteresse en siège dans un premier temps. Bran et Rickon étaient toujours à l’intérieur me disait-on. Je devais jouer de prudence. Greyjoy n’était pas un enfant de coeur, il se rapprochait beaucoup plus du psychopathe. Lorsqu’il me nargua en me disant qu’il avait tué mes fils, je mis à voir noir.

Je donnais mes ordres d’une voix ferme qui tonnait. La forteresse fut reprise dans un bain de sang pour son armée. Tant pis pour lui, il n’avait pas à s’attaquer au miens. La reconstruction des lieux étaient en cour lorsque Catelyn revint enfin. J’étais soulagée de la voir en vie, mais se qu’elle me raconta brisa un peu plus l’homme que j’étais. Robb était semble-t-il mort également tout comme Bran et Rickon. Nous étions en deuil : Deux filles perdues, trois fils décédés. Nous n’avions plus rien. Les Stark semblaient ruinés, mais je gardais la tête haute. Ils ne nous auraient pas facilement. Les Lannister n’auraient pas notre peau.


Les nouvelles qui me venaient du Mur semblaient désordonnées et invraisemblable. Jon était également mort, mais ma surprise fut intense de voir mon bâtard débarqué à Winterfell. Il était désormais se que j’avais de plus précieux. Nos retrouvailles ne se firent pas sans douleur alors que j’énumérais les malheurs qui avaient eu raison de nous. Je me rapprochais du même coup beaucoup plus de ce fils qui n’était pas réellement le mien. Il était devenu un homme et j’en était fier. Il me mettait en garde avec ce qui se passait au Nord du Mur. Ma confiance était si grande que je le nommais chef de mon armée et l’envoyait à la rencontre de Daenerys Targaryen arrivée tout droit de l’Est. Elle pourrait nous être d’une grande aide.

J’en suis rendu là … L’hiver vient… L’hiver est là … Et les Stark sont prêts. Le Nord se souvient.



 


Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 13:18


Prières exaucées

TELL US EVERYTHING
J’étais assis au pied de l’Abre-coeur de Winterfell et je priais. Non pas des prières habituelles, mais des prières bien personnelles. Je demandais à ce que ma femme, Catelyn donne naissance à notre deuxième enfant le plus rapidement possible et que les deux survivent. Non pas qu’ils étaient en danger. On m’avait rapporté que tout se déroulait normalement, mais j’avais cette peur viscérale de perdre ma femme en couche comme de nombreux hommes que je connaissais. Si Robert Bartheon avait été ici, il aurait sans aucun doute bien rigolé en voyant la tête que je faisais en cet instant même.

J’avais quitté la forteresse pour me rendre sur le lieu de culte des Anciens Dieux. Je ne supportais pas les cris que poussait ma femme à chacune des contractions. Je n’avais pas le droit d’assister à la naissance, Mestre Luwin me l’avait formellement interdit. Je n’avais pas ma place là. Je n’étais pas présent lors de la naissance de Robb, ni celle de Jon. Les choses étaient faites lorsque j’étais arrivé les deux fois. Autant le dire, mon stress avait atteint des sommets inégalés. Même en plein combat avec Glace je ne ressentais pas ce genre de chose.

Je continuais mes prières lorsque finalement un cavalier arriva et stoppa net. Il me parla d’une voix claire. Je me tournai vers lui en espérant de bonnes nouvelles.

« Votre enfant est né mon Seigneur et la mère se porte bien »

Je ne répondais rien, ne faisant qu’un signe de tête. Lorsqu’il fut suffisamment loin, je poussais un soupir de soulagement en levant mon regard sur les feuilles rouges. Dieu merci, ils allaient bien. Je me relevai pour me rendre à mon cheval. Je souriais comme un véritable imbécile et j’en étais heureux. Catelyn m’offrait l’un des plus beau cadeau qui soit : la vie. Elle avait longtemps été fâchée par mon retour avec le bâtard, mais le temps avait guéri cette blessure ou du moins l’avait suffisamment atténuée pour nous permettre d’avoir un second enfant.

Je me rendis à la forteresse pour entendre sonner une cloche. Les félicitations de la population présente pleuvait sur mon passage. Je descendis de mon cheval au milieu du marché. J’avais stoppé net en voyant de magnifique fleurs des champs rouges. Je les pris et demandai à un garde de porter mon cheval à l’écurie. J’avais besoin de marcher pour dépenser ce sourire que j’avais.

La forteresse me semblait calme mis à part les pleurs d’un nouveau-né qui résonnait dans les couloirs. Je montai les marches et me plantais devant la porte. Mestre Luwin me disait de choses, mais je n’écoutais absolument pas se qu’il avait à me dire. Je n’en avais rien à faire. Je voulais voir ma femme et mon bébé. Je retirais ma lourde cape de fourrure pour la balancer avec nonchalance sur une chaise vide juste à côté de la porte. J’ouvris lentement pour voir un spectacle magnifique. Catelyn avec un bébé dans les bras.

« Bonjour »

J’avançai avec prudence, ne voulant absolument pas brusquer mon épouse qui venait de donner la vie. Je pris place en m’asseyant à côté d’elle dans le lit et je regardais ce joli bébé tout rose à la chevelure de feu.

« Une petite Lady, lord Stark »

C’était la seule chose que je compris dans tout le baratin du mestre. Je levai les yeux vers Catelyn, je replaçai une mèche de cheveux derrière et son oreille avec douceur avant de finalement parler.

« Je t’aime Catelyn »


Ce fut tout ce que j’avais été  capable de dire.

Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 15:15

Bienvenue mon amour <3
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 16:06

Merci ma chérie Winter is coming l Eddard Stark 1214427616
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 16:59

Bienvenue homme du nord!
Revenir en haut Aller en bas
crown admin Dae
Daenerys Targaryen
Daenerys Targaryen
crown admin Dae
Messages : 299
Dragons d'or : 66
Localisation : Peyredragon

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptySam 29 Juin - 20:50

J'aime tellement ce que tu as écriiiit Winter is coming l Eddard Stark 3146268976 Winter is coming l Eddard Stark 3585732416 Winter is coming l Eddard Stark 2933211348
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptyDim 30 Juin - 23:33

Et voilà :) Enfin terminée
Revenir en haut Aller en bas
Valar Morghulis
Valar Morghulis
Admin
Messages : 39
Dragons d'or : 13
Localisation : Partout et nulle part à la fois.

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark EmptyDim 30 Juin - 23:46


Winter is coming

VALAR DOHAERIS
et voici que ta garde commence !

Elle ne prendra fin que le jour de ta mort. Ou pas ^^
Félicitations, te voilà membre intégrante de VALAR MOGHULIS.
Voici quelques petits conseils pour mieux t'intégrer dans cette petite famille de frères jurés:
-créer une fiche de liens pour sociabiliser
-créer une fiche de RP pour qu'on puisse te harceler de RP par milliers
-recenser ton avatar dans les bottins.
Si tu as les moindres questions, l'équipe du staff est à ta disposition, n'hésite pas à nous le faire savoir dans les demandes ou par MP si c'est trop perso. Dans ce sujet tu pourras également faire des demandes de double compte (DC) ou scénario si tu en as envie un peu plus tard.

Bon jeu sur VALAR MOGHULIS.

Revenir en haut Aller en bas
https://all-men-must-die.forumactif.com
Contenu sponsorisé

Winter is coming l Eddard Stark Empty
Message# Sujet: Re: Winter is coming l Eddard Stark   Winter is coming l Eddard Stark Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Winter is coming l Eddard Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rhaenys - Revenge is coming
» The secret feat. Catelyn Stark
» Un nouveau contrat ~ feat. Catelyn Stark [TERMINÉ]
» « L'échec est le refrain de la réussite » ~ feat. Catelyn Stark [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VALAR MORGHULIS :: Ice & Fire :: Présentations des papiers :: Présentations validées-