-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyJeu 5 Mar - 4:24

Intro
Moment du RP : N'ayant pas pus être là durant la première grossesse de Catelyn et ayant ramené un bâtard de la guerre, Eddard tâche de se reprendre en se réconciliant avec sa femme.

Lieu : Forteresse de Winterfell.




Réconciliations hivernales

J’étais de nouveau sur pieds après ma longue fièvre et ma blessure. Catelyn, cependant, était toujours aussi fâchée contre moi bien qu’elle tentait de me le cacher. Je sentais la tension entre nous comme jamais et je devenais de plus en plus grincheux à force de me faire repousser par mon épouse. Je tentais de réfléchir du mieux que je pouvais à un moyen de renouer les liens avec cette dernière.

Je voulais que notre relation aille de l’avant et non que nous passions une vie commune longue et triste comme trop de couples. Nous n’étions pas destiné à être ensemble dans un premier temps, mais il semblait que l’amour avait finalement frapper à notre porte. J’étais tombé amoureux de celle qui avait une chevelure s’apparentant aux feuilles d’automne et je me plaisais à l’appeler ainsi. Un petit surnom que je gardais pour notre intimité, mais qui désormais ne semblait plus faire effet.

J’étais dans mon bureau avec la tête dans les nuages. La neige avait commencé à tomber sur le Nord et je me sentais enfin à mon aise après tout ce temps dans la chaleur du sud à combattre. Je jouais avec ma plume en cherchant un moyen de me réconcilier avec Catelyn. Si j’avais épousé une femme de Port-Réal, les choses auraient été facile : un bijoux ou une robe sublime aurait été suffisant, mais Catelyn n’était pas comme ça. Non, ma femme se fichait bien de ses artifices. J’étais donc dans une impasse de plus en plus importante et il était hors de question que je reste dans cet état. Je n’étais pas productif et ce n’était pas bon pour la question du Nord non plus. Pendant que Robert se plaisait à fêter sa victoire dans le sud, moi je me rongeais les sang à vouloir faire marcher de nouveau mon couple comme avant.

- Pourquoi c’est aussi compliqué…

Je me levais et je regardais à l’extérieur. Les gens s’afféraient à leurs besognes. Je fermais les yeux en sentant une légère douleur, ma cicatrice me faisait parfois souffrir mais je me gardais toujours de le démontrer. Pas de faiblesse pour le Seigneur du Nord et de Winterfell. Je me tournais vers ma bibliothèque à la recherche d’une idée. J’étais en simple chemise et pantalon au plus grand désespoir de ma femme. Je ne voulais pas trop m’habiller lorsque j’étais dans mes appartements. Je ne recevais personne ici. J’allais ensuite près du feu pour réfléchir avec les mains dans les poches.

- Qu’est-ce qui te ferait plaisir Cat? …


Je m’appuyais sur le manteau de la cheminée pour réfléchir quand soudain, j’eus une idée. Oh oui, elle devrait apprécier. Je sortais de mon bureau pour discuter avec des gens. J’étais tout sourire devant mon espiègle plan. J’allais ensuite en cuisine faire préparer le repas favori de ma femme qui serait servit dans nos appartements. J’allais me prendre un bon bain et enfilais mes plus beaux vêtements sans en faire trop. Une chemise propre avec un veston et des pantalons. Catelyn adorait lorsque je mettais ce vêtement d’intérieur. Je me rendais finalement dans les appartements de ma femme. Ceux où les dame s’adonnaient à leurs nombreuses activités. J’entrais avec douceur avant de me placer derrière Catelyn. Je posais doucement mes mains sur ses yeux comme un adolescent amoureux.

- Devine qui je suis?

Les deux dames de compagnies rigolèrent et moi je continuais de sourire.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyVen 6 Mar - 16:22

Réconciliations hivernales.

J’ai eu la peur de ma vie, Ned a vraiment faillit mourir et j’ai malgré tout  réussi à pende sur moi pour le soigner comme il se devait. Il a absolument voulu que ce soit moi qui le recouse et j’avais fini par réussir cette délicate mission avec son aide. La naissance de notre fils est ce qui m’était arrivée de mieux jusqu’ici. Car dans ma vie, tout n’est pas rose en ce moment. Mon mari est allé voir ailleurs et il est revenu avec un bâtard.

Quand on me voit, on peut penser que je suis douce et compréhensive, ce n’est pas totalement faux, mais je suis aussi très rancunière et ce que Ned m’a fait, je ne suis pas prête de le lui pardonner de si tôt. Pour qui je passe aux yeux des personnes ? Il a toujours dit qu’il n’aimait que moi et qu’il ne ferait jamais une chose pareil et pourtant.. Comme quoi, un homme ne réfléchit pas qu’avec sa tête.

Quand nous sommes en publique je fais bonne figure mais dans le privé, loin des regards des autres, c’est une autre histoire. Un matin, je me sentais tellement en colère, que je pris le soin de m’isoler dans mon petit salon. Je voulais être seule. Là, je m’adossais contre la porte et je pleurais en silence. Mon cœur saignait et cette blessure ne pourrait jamais se refermer.

Je me posais souvent la question, est-ce que Ned avait assisté à la naissance de son bâtard ? Car moi, j’avais été toute seule, il n’avait pas été là pour me tenir la main. Je faisais souvent ce cauchemar d’ailleurs. Qu’il était avec elle en train de la soutenir et qu’il faisait comme si je n’existais pas.

J’étais dans une phase ou je n’avais vraiment pas envie de le voir et encore moins de lui parler. Sauf, si j’étais vraiment obligée de le faire. J’étais dans mes appartements avec mes deux dames de compagnies en train de broder, lorsque les mains de mon mari se posèrent sur mes yeux.  Je me crispais. Je ne pouvais pas l’envoyer balader car nous n’étions pas seule. Mais le personnel n’était pas dupe et devait sentir qu’une tension était née entre nous.

« J’hésite… Je dirai, celui qui m’a brisé le cœur ? »

Oui, je l’avais dit et oui, j’allais avoir besoin de temps pour m’en remettre. Ned était devenu tout pour moi, j’étais tombée folle amoureuse de lui et il m’avait trahie en se fichant bien de ce que je pouvais ressentir. Je retirais ses mains et je faisais signe à mes dames de nous laisser.

« Qu’est-ce que tu veux Ned ? »

Je regardais cet homme que j’aimais plus que tout mais qui m’avait tellement fait souffrir. Ma mère avait raison, on ne pouvait compter que sur nous même. A chaque fois que je voyais SON fils, je l'imaginais avec elle et ça, c'était atroce.
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyVen 6 Mar - 16:56

Réconciliations hivernales

Impossible de la faire sourire. Impossible. Je faisais signe aux deux femmes de compagnie de quitter la pièce après que Catelyn ait retiré mes mains de ses yeux. Je levais les yeux au ciel avant de pousser un soupir. Je prenais un tabouret et je le posais devant elle. Elle allait devoir arrêter de me faire la gueule sinon j’allais vraiment finir par aller voir ailleurs.

- Ce que je veux? Sincèrement tu me demandes vraiment ce que je veux Catelyn?


J’appuyais mes coudes sur mes genoux en me penchant vers elle. Cette histoire avait suffisamment durée. Je devais mettre un terme à cette querelle le plus rapidement possible. J’espérais que ma surprise allait faire passer la pillule. J’avais souffert atrocement durant cette guerre et elle n’avait absolument aucune idée à quel point! J’aurais voulu me confier à elle, mais la survie de Jon dépendait de mon silence. J’allais la confronter sur ses airs de grande dame.

- Que tu cesses de faire la gueule comme Cersei Lannister et que tu te remettes à vivre normalement Catelyn!

Oui, je l’avais dit. Elle ressemblait à Cersei avec son air frustré en permanence. Robert aurait déjà sauté la clôture après deux jours, mais je n’étais pas comme ça. Mon ton de voix avait monté un peu, moi qui voulait venir avec une dose d’amour inébranlable, je me retrouvais avec ma propre souffrance mise à vif et qui n’avait rien à voir avec ma blessure de guerre qui avait mal guérit.

- Tu t’imagines être la seule à souffrir Catelyn? Eh bien, j’ai une nouvelle à t’apprendre, je souffre autant toi chaque jour depuis mon retour de cette guerre. Tu n’étais pas là-bas toi! Tu étais en sécurité ici avec Robb!

C’était plus fort que moi, je me levais de mon tabouret en me passant une main dans les cheveux. Je n’avais jamais haussé le ton devant Catelyn. Je gardais toujours un calme digne des anciens dieux mais sa petite remarque n’avait fait que jeter de l’huile sur le feu. J’allais m’appuyer sur le rebord de la cheminée.

- Et toi qu’est-ce que tu veux hein? Tu veux me faire payer mon erreur pour le restant de mes jours? Je paye cette erreur chaque fois que quelqu’un pose le regard sur Jon! Ce n’est pas suffisant pour toi? Tu voudrais que je me le mette dans un cage comme un animal? Que je me fiche de lui et que je le maltraite comme tous les autres Seigneur le ferait avec un bâtard sous leur toit?

Je serrais la roche entre mes mains. Mes jointures avaient blanchis comme jamais. J’avais horreur de laisser la colère monter à ce point.

- Je t’ai tout donné! Je t’ai laissé avoir une voix, je t’ai laissé aller voir ta sœur le nombre de fois que tu le souhaitais. J’ai été un bon mari, je me suis battue pour tu gardes une vie calme et paisible. J’ai perdu ma famille en entier et toi malgré tout ça tu restes bornée sur une erreur que j’ai fais! Je t’ai demandé pardon des centaines de fois sans jamais l’obtenir! Je ne suis pas suffisamment bon pour toi et encore moins pour notre propre fils selon tes dires!

Je criais presque ma colère. Je me retournais vers elle en poussant fortement le tabouret qui se fracassait contre le mur et se brisait. Mes mains s’appuyèrent sur les bras de son fauteuil.

- EXPLIQUE MOI CE QUE JE DOIS FAIRE CATELYN! EXPLIQUE MOI!

Je tremblais de partout et je tombais à genoux devant elle en pleurant la tête sur ses genoux. Sa souffrance était aussi la mienne.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyVen 6 Mar - 17:48

Réconciliations hivernales.

Mes deux Dames de compagnies sortirent sans se faire prier. Elles avaient très certainement compris qu’une discutions avec mon mari s’imposait. Il prenait un tabouret et prenait ainsi place en face de moi. Je plongeais mon regard dans le sien en attendant qu’il parle.

« Oui, vas y, dis le moi… »

Il se penchait vers moi et je ne bougeais pas de ma position, je me contentais simplement de poser le tambour à broder un peu plus loin. J’avais vraiment du mal à passer par dessus cette épreuve. Je ne comprenais pas pourquoi ça devait nous tomber dessus. Pourquoi cette femme avait du apparaitre sur sa route ?

Ned venait vraiment de me comparer à Cersei Lannister ? J’étais tellement choquée que sue le coup, j’étais restée sans voix. Comment avait-il osé ? Il était en train de perdre le contrôle et de se mettre en colère. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Je savais très bien que tôt ou tard, ça finirait par arriver.

Je préférais garder le silence et je serrais mon poing. Comment pouvait-il me lancer ça au visage ? Bien sûr que je savais qu’il avait souffert. Nous avions souffert ensemble mais pas de la même manière. Oui, j’étais en sécurité, ou pas. On aurait très bien pu attaquer le château et j’aurai été seule. Et je me faisais du souci tous les jours en priant que l’on me rende mon mari en vie.

Il finit par se lever de son tabouret et je le regardais tout en gardant le silence. Je ne voulais pas aggraver la situation ni dire des choses que je risquerai de regretter par la suite.

Non, je ne voulais pas qu’il maltraite cet enfant car ce dernier n’avait rien demandé. Mais qu’il l’envoie dans un couvent ou dans une école militaire me ferait vraiment le plus grand bien. Je ne supportais pas sa présence et je ne la supporterai jamais.

Je voyais la colère de Ned gagner du terrain  et je continuais de l’écouter sans ajouter quoi que ce soit. Quand il poussait le tabouret et que ce dernier se fracassait contre le mur, je sursautais et je fermais les yeux.

Il avait fini par se mettre à genoux en laissant sa tête appuyée sur mes genoux et il se mit à pleurer. Je n’avais jamais vu mon mari dans un tel état. Je sentais aussi les larmes monter et je lui caressais les cheveux.

« Je suis désolée Ned… Je sais que tu as souffert, beaucoup plus que moi, mais tu n’imagines pas comme c’est dur de voir ce petit tous les jours. Je n’arrive pas à le gérer je pensais que oui mais non… Je t'aime ça, ça n'a pas changé.»

Mon mari avait raison sur un point, ce garçon était là et ce n’était pas en punissant mon mari qu’il allait disparaître comme par magie. Je ne savais plus où j’en étais, je ne savais plus ce que je devais faire.

 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyJeu 2 Avr - 13:07

Réconciliations hivernales

L’homme que j’étais avait une faille , une seule et elle était profonde et sans aucune limite. Elle me faisait défaillir et me rendait dangereux. Je n’aimais pas laisser mes sentiments m’envahir. J’avais toujours été un homme réputé pour son immense contrôle peu importe les situations qui se présentaient à lui. Je savais calmer mes émotions en tout temps sauf, lorsqu’il s’agissait de ma famille. J’étais capable de les camoufler un moment, mais maintenant, je venais d’exploser comme jamais je ne l’avais fait auparavant. Sans doute, Catelyn avait-elle eu peur, mais je ne savais pas comment réagir autrement. Au fond du grand guerrier que j’étais, se tenait un homme remplir de colère, de souffrance et désireux de vengeance. C’était avec la tête sur les genoux de ma femme et le visage baigné de larmes que je me faisais la promesse de ne plus jamais exploser de la sorte. Surtout pas devant elle. Je passerais ma rage autrement. Je m’entraînerais plus longtemps et plus fort, mais elle ne méritait aucunement une telle violence de ma part.

Je ne savais pas quoi lui répondre dans l’immédiat. Je la laissais parler alors que je ravalais ma souffrance comme une goutte d’eau que l’on jette dans un volcan qui vient d’exploser. Une simple petite fumée rassurante , mais sans plus. Je me relevais lentement en essuyant mes yeux. Je détestais pleurer. Non pas que je voyais l’acte comme une faiblesse, mais plutôt je n’en avais pas l’habitude. J’étais le pilier du Nord et le pilier ne pleurs pas. Il encaisse toutes les tempêtes et maintient les fondations en place. Il protège ceux qu’il aime et soutient les autres dans le besoin. C’était ainsi et ce n’était pas le rôle que j’avais choisi.

Je me passais une main dans les cheveux en évitant le regard de Catelyn. J’allais appuyé mon avant-bras gauche contre le rebord de la fenêtre en pierre et je fermais les yeux. Je comprenais à quel point mon épouse pouvait souffrir de cet enfant, mais moi, j’avais besoin de le voir car il avait les yeux de ma sœur. Je fermais mes yeux en poussant un soupir.

- La souffrance ne se calcule pas Catelyn. Il ne s’agit pas d’un concours et elle nous est propre à chacun. Je comprends que tu trouves la présence de Jon inapproprié pour ton regard, mais il ne quittera pas la forteresse. Il restera ici que cela te plaise ou non. Je n’ai jamais été du genre à faire de caprices, mais celui-là sera le miens… Un jour, je t’expliquerai les raisons de ce choix mais pour l’instant j’en suis totalement incapable.

Je sentais les larmes revenir dans mes yeux et je me contentais de les fermer fortement durant quelques secondes pour les ravaler.

- Je t’aime plus que j’aime le Nord. Je ne pensais jamais aimé une femme de cette façon. Nous n’étions pas promis l’un à l’autre et pourtant … Nous avons la chance de vivre un mariage heureux. Nous devrions nous réjouir de cette chance et du fait que cette guerre ne nous ait pas dissout …

Ma blessure me tirait atrocement dans cette position, mais je me faisais justice en oubliant la douleur. Je continuais de regarder au loin. Ce Nord était le miens. Cette demeure était la nôtre et je voulais que le calme revienne sur nos terres et dans nos cœurs.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyJeu 2 Avr - 14:05

Réconciliations hivernales.

J’avais dépassé les bornes je le savais, j’avais poussé mon mari dans ses derniers retranchement. Il souffrait et moi aussi, mais le voir fondre en larmes de cette façon me donna une sacré gifle. J’aimais cet homme plus que tout et j’étais prête à tout pour lui. Mais est-ce que j’étais prête à accepter son bâtard ? Ca allait vraiment être dur, mais c’était mieux pour notre couple. J’allais devoir prendre sur moi et tout faire pour oublier ce fâcheux…. Incident. Certes, ça n’allait pas être facile, mais je n’avais pas le choix. Il était hors de question que je perde mon mari.

Je laissais mon mari se lever sans bouger. Je ne le quittais pas des yeux. A quoi était-il en train de penser ? Est-ce qu’il prenait le fait d’avoir craqué devant moi comme une faiblesse ? J’espérais que non, car il savait que devant moi, il pouvait laisser tomber le masque du grand Seigneur qu’il était et extérioriser ses émotions comme il en avait envie. J’avais envie de le prendre dans mes bras mais j’hésitais. Je le regardais sans rien dire, attendant patiemment qu’il dise quelque chose à son tour. Je l’avais fait souffrir et lui aussi.

Je pouvais comprendre qu’il ne ferait jamais de mal à cet enfant. Je ne voulais pas de ça non plus. Mais, intérieurement, le savoir très loin m’irait parfaitement. Je ne voulais pas couper le lien que Ned avait avec son fils, je voulais juste ne plus le voir, mais je savais que mon mari ne serait pas de cet avis et sur ça, je n’avais rien à dire. J’étais perdue dans mes pensées, lorsque Ned finit par reprendre la parole. Il avait encore des sanglots dans la voix. Il avait raison dans ce qu’il disait, il n’avait jamais rien demandé.

Je me mordais la lèvre jusqu’à me faire saigner. Je ne voulais pas rejeter de l ‘huile sur le feu qui était en train de s’éteindre. Nous étions en train de trouver un terrain d’entente et je ne voulais pas recommencer à me disputer avec lui. J’allais devoir apprendre à vivre avec la présence de ce bâtard au sein de notre forteresse. Je fermais les yeux quelques secondes avant de les rouvrir. Ned n’avait pas bougé de sa position. Quand il commença sa phrase par je t’aime, un soupir de soulagement me traversa. Je me levais et j’allais l’entourer de mes bras.

« Je t’aime aussi Ned. Et je te demande pardon d’avoir été si garce avec toi ces derniers temps… J’ai bien compris qu’il restera sous notre toit et je n’irais pas à l’encontre de ta décision. Tu veux bien te redresser à présent ? Je sais que tu es en train de te faire mal à rester ainsi. »

J’essayais doucement de le redresser. Nous nous étions tout dit et nous allions pouvoir reprendre notre vie là où nous l’avions laissée.


 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyJeu 2 Avr - 22:57

Réconciliations hivernales

La tendresse du geste de Catelyn n’avait d’égal que l’amour que je lui portais. Le soulagement de la sentir contre mon corps était immense. Je me sentais d’un coup plus fort et plus apte à ramener le calme dans mon esprit. Elle semblait avoir compris ma souffrance et moi j’avais accepté la sienne. Je fermais les yeux avant de regarder ses mains délicates contre mon torse. Elles étaient magnifique. Je me redressais adéquatement à sa demande. Elle était la seule à être dans la position pour me donner des ordres. Je continuais de regarder à l’extérieur durant quelques secondes avant de poser ma main sur la sienne avec douceur. Je caressais le dos de celle-ci en prenant tout mon temps. Je refermais les yeux pour atténuer les images qui se bousculaient dans mon esprit. Celles d’une femme aimante dans toute sa splendeur. Cela faisait combien de temps? Beaucoup trop de lunes avaient passées depuis que nous avions connus une véritable intimité heureuse.

Je me retournais pour la regarder. Cette belle femme aux cheveux à la couleur des feuilles d’automne. Jamais je ne pourrais me lasser de cette vision si magnifique. Je replaçais une mèche folle derrière son oreille en gardant mon regard plongé dans le sien. Notre querelle semblait chose du passé. Je ne disais rien. Parfois, les mots sont insuffisants ou superflus comme c’était le cas ici. Je glissais doucement ma main sur sa joue avec douceur avant de finalement approcher mon visage du sien. Cette romance était la notre. Elle était le coeur du Nord. Mes lèvres frôlaient les siennes alors que je savourais ce moment délicat où son souffle chaud se mélangeait au mien. Je l’embrassais avec douceur puis avec empressement. Ma femme m’avait tellement manqué. Je détachais ses cheveux dans un geste souple et j’engouffrais mes mains dans ces derniers en profitant de leur douceur.

Combien de temps avait pus durer ce baiser? Je n’en avais aucune idée. Il n’était pas celui de l’érotisme, mais du renouveau et de cette attente qui avait été si longue. Je le rompais finalement avec le sourire aux lèvres. J’oubliais les douleurs que me donnait ma blessure. J’étais captif de Lady Stark en cet instant. Je prenais ses mains avec douceur pour les couvrir de baiser en la regardant dans les yeux.

- J’ai une surprise pour toi. Viens.

Je gardais la main de Catelyn dans la mienne pour la sortir de sa pièce favorite des dernières semaines. Je n’écoutais pas ses propos et je marchais d’un pas plutôt rapide. J’avais envie de lui montrer la surprise que je lui réservais et que j’avais fait préparer depuis un petit moment. Elle, qui n’avait pas l’habitude de sa chevelure aussi sauvage, devait me suivre dans les couloirs de Winterfell. Je l’amenais dans l’une des tours de la forteresse en tenant sa main. Je me tournai finalement vers elle alors qu’il ne restait que quelques marches avant de franchir la porte qui menait à l’extérieur.

- Ferme les yeux.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyVen 3 Avr - 12:09

Réconciliations hivernales.

Je n’arrivais pas à me souvenir à quand remontait la dernière fois que j’avais eu un rapport avec mon mari. Rien que de toucher son torse me donnait des papillons dans le bas de mon ventre. Pour mon plus grand soulagement, Ned se redressait. Il continuait de regarder dehors mais moi, je n’avais d’yeux que pour lui. Il se mettait à me caresser la main et je fermais les yeux en souriant. La chaleur de sa peau m’avait tellement manqué. Nous avions perdu beaucoup trop de temps avec cette querelle qui nous avait beaucoup trop éloigné. Mon mari me manquait.

Ned se retournait et je plongeais mon regard dans le sien en souriant. Son geste me faisait instantanément frissonner. Oui, j’étais en manque de mon mari tout comme ce dernier devait être en manque de moi. Il m’embrassait et je prolongeais son baiser avec plaisir et empressement. Je passais mes mains dans ses cheveux et je lui caressais la nuque. Je lui mordillais la lèvre avant de l’embrasser encore. Il détachait mes cheveux et je le laissais faire sans rien dire. Ned adorait me voir avec les cheveux lâché et je n’avais jamais vraiment compris pourquoi. Mais je le laissais volontiers faire.

Je reprenais ma respiration lorsque Ned prenait la décision d’interrompre notre baiser. Il posait des baisers délicats sur mes mains et je le regardais faire en souriant.

« Une surprise ? Où ? Attend Ned ! »


Mais je n’avais pas eu le temps de terminer ma phrase que ce dernier m’entrainait dans les couloirs de notre forteresse. Je riais en le suivant. J’avais l’impression d’être une adolescente qui était en train de faire une bêtise. J’espérais ne croiser personne avec mes cheveux détachés. Car je n’aimais pas paraître négligée en publique. « Ned mais où on va ? » Il finissait par arrêter notre course folle et j’haussais un sourcil. « Attends, tu veux que je sorte comme ça ?? » Je soupirais en souriant. « D’accord… Je te fais confiance… » Je fermais les yeux et je lui prenais la main un peu plus fortement, car à partir de ce moment, je ne voyais plus rien et il était absolument hors de questions que je triche. J’avais une confiance aveugle en mon mari. Je me posais tout un tas de question, qu’est-ce qu’il avait manigancé ? Qu’est-ce qu’il avait en tête ? Je n’allais pas tarder à le découvrir.



 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyMar 14 Avr - 9:18

Réconciliations hivernales

Ce sentiment de me sentir bien à nouveau était si réconfortant et envivrant. Je restais heureux d’avoir préparer cette surprise à Catelyn. Elle serait sans aucun doute contente ou du moins, je l’espérais. Je la regardais avec ses yeux fermés et ses cheveux en bataille. Elle avait l’air sauvage et c’était ce qui me plaisait chez elle. Son petit côté un peu fou qu’elle ne gardait que pour moi. J’étais alors l’homme de plus heureux des sept couronnes ce jour là. Ma femme était de retour et le bonheur ne tenait qu’à nous et nous seul. Nous étions les maîtres de la relation que nous voulions avoir et les Anciens Dieux avaient exaucés mes prières des dernières semaines. Je m’avançais vers elle et je posais un doux baiser sur son front en fermant les yeux.

- Ne triche pas.

Ma voix avait été douce au creux de son oreille et je la guidais vers la porte avec douceur. Alors que je l’ouvrais, un vent frais du Nord s’engouffrait. Cette fameuse porte donnait sur l’extérieur sur l’un des remparts de la forteresse. Je prenais une lourde cape de fourrure que j’avais fais mettre là et j’entourais les épaules de Catelyn en la dirigeant à l’extérieur. Je l’approchais du bord qui donnait une vue magnifique sur tout Winterfell. Je souriais comme un enfant et je prenais une torche. J’allumais un feu alors que les autres suivirent. J’enlaçais ma femme de dos, je me fichais du froid qui me prenait, il n’y avait rien de mieux pour réchauffer mon âme que ma Catelyn en cet instant.

- Gardes tes yeux fermés … Tu entends le crépitement du feu et le croisement des quelques corbeaux? Nous sommes chez nous. Nous sommes à Winterfell, notre demeure et notre foyer. Tu entends le silence le plus complet? Il est nôtre à ma demande. Ouvre doucement les yeux Catelyn.

J’avais fait une folie immense et intense. Une chose complètement démesurée. Catelyn venait d’un endroit où les fleurs abondaient et il n’en était rien par chez nous ou du moins très peu. J’avais fait venir un nombre de fleurs incalculable. Les tours, la grande cours et les remparts en étaient recouvert. Une multitude de couleur qui cassait le blanc de la neige. Les feux de la forteresse avaient été allumés et réchauffaient l’endroit. Il y avait des fleurs également où nous étions : des branches de lavandes, des roses et plusieurs autres que je ne saurai nommé. Je ne suis pas un grand expert dans les fleurs et les plantes.

- Parce que le Nord et mon coeur sont tout à toi.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyMar 14 Avr - 11:38

Réconciliations hivernales.


Il y avait vraiment eu beaucoup de tensions entre nous ces derniers temps. Malgré tout ça, mon mari avait quand même prit le temps de me préparer une surprise. Je ne savais pas du tout à quoi je devais m’attendre. Mais pour partir dans les couloirs de notre forteresse avec cette tête de folle, il fallait vraiment que j’aime cet homme plus que tout au monde. Il était un mari aimait et c’était un père fantastique. Je ne pouvais rêver mieux. Nous avions des hauts et des bas comme tous les couples. Mais nous en ressortions toujours victorieux. Je souriais à son baiser et je gardais mes yeux fermés. « Je ne triche pas promis. »

J’avais frissonné à ses paroles et je lui tenais fermement les mains. Peut-être même un peu trop fermement, mais en même temps, je ne trichais pas. Je ne voyais vraiment rien et je ne savais pas du tout où il était en train de m’emmener. Tout ce que je savais, c’est que je ne risquais rien avec lui. J’entendais un bruit de porte et un vent glacial me transperça le corps. Il fallait dire que je n’étais pas vraiment habillée en conséquence, mais apparemment, il avait tout prévu.

Je sentais une peau se poser sur mes épaules. Je sentais que Ned se mettait tout contre moi et je souriais toujours en prenant soin de garder mes yeux fermés comme il me l’avait demandé. J’entendais des bruits de torches que l’on allumait et je me posais tout un tas de question. La voix de Ned raisonna comme s’il avait entendu mes pensées. « Oui, je l’entend. J’entends tout. » A son autorisation, j’ouvrais les yeux. Je mettais une main sur ma bouche, le spectacle qui s’offrait à moi était démesuré et fantastique. Toutes ces fleurs.

Je ne les avais pas revue depuis une éternité. On ne les trouvait que chez moi et ici, l’hiver durait bien trop longtemps pour que la nature puisse m’offrir un tel spectacle. Des souvenirs heureux me revinrent. Les couleurs étaient fantastiques. J’avais l’impression d’être sur une mer de fleur. « Oh mon Dieu Ned… C’est fantastique… Mais comment tu as réussi à faire ça ? » Je posais ma tête contre son torse et je fermais les yeux. Je pouvais les sentir. Je les rouvrais et je me retournais pour lui faire fasse. Je l’embrassais avec intensité. « Je t’aime, merci, merci pour tout ça… » J’avais vraiment été horrible avec lui et je réalisais la chance que j’avais qu’il m’aime encore. Je reprenais ma position en me mettant dos à lui et je regardais encore une fois le spectacle qui se déroulait sous mes yeux.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyDim 26 Avr - 9:14

Réconciliations hivernales

La stupéfaction qui se lisait dans son visage était une chose des plus sublimes. Je ne pouvais me retenir de sourire en voyant regarder les fleurs comme si c’était l’un des spectacles les plus beau du monde. Je la laissais poser sa tête contre mon torse et je posais un main derrière sa tête en caressant cette dernière tout en l’entourant de mon autre bras. J’étais heureux de la voir désormais aussi sereine et calme. C’était une chose apaisante de la sentir ainsi. C’étai revigorant en quelques sortes. Elle m’embrassait finalement avec intensité. Un baiser que je lui rendais volontiers en posant les mains au niveau de ses reins. Combien de temps depuis notre dernier moment de pure intimité consentante ensemble? Bien trop longtemps.

- Je t’aime aussi belle feuille d’automne. Tu le mérites.

Je la laissais me faire dos pour la laisser admirer le spectacle des fleurs. Mes bras l’entouraient avec douceur et bienveillance alors qu’elle savourait chaque couleur qui s’offrait à ses yeux. Je restais ainsi avec elle durant un bon moment. L’odeur des fleurs commençaient à sérieusement me taper sur les nerfs. Je n’avais aucunement l’habitude de ce genre d’odeur. Je rompais finalement se silence d’amour et de fantaisie pour murmurer à son oreille.

- Non pas que ça me déplaise de regarder cette vision colorée, mais j’ai une faim de loup qui ne saurait plus attendre. Désires-tu te joindre à moi?

J’avais fait préparer un repas pour nous deux dans nos appartements privés. Pas de grande salle, pas d’enfants et peu de personnel. Seulement nous deux et notre amour intense comme jamais. Je passais une main dans les cheveux couleur rouille de ma femme. Qu’y avait-il de plus beau que le spectacle de voir la femme que l’on aime heureuse? Rien, absolument rien. J’étais comblé par nos retrouvailles et je n’arrêtais pas de sourire sans arrêt. C’était un moment unique dans le Nord glacial. Des fleurs étaient présentes et le soleil envahissait notre coeur. La tempête qui avait trop longtemps fait rage entre nous semblait enfin prendre fin pour laisser place au calme. Comme le printemps après un hiver difficile. Nous en ressortirions plus forts ensemble, j’en étais persuadé. Je prenais finalement de nouveau la main de mon épouse et je marchais lentement avec elle dans la tour pour l’amener finalement dans nos appartements au lieu de la grande salle. La pièce avait un bon feu chaud, une table simple avec des chaises et quelques chandelles pour éclairer notre nourriture. Le repas favori de Catelyn était dans les assiettes.

- Je me suis dit que tu apprécierais un moment de réconciliations en tête à tête.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyDim 26 Avr - 11:37

Réconciliations hivernales.


Je restais dans les bras de mon mari. Je me sentais tellement bien à ce moment précis. Mon corps commençait lui aussi à se détendre. Depuis notre toute première dispute, je dormais vraiment mal et j’étais complètement crispée. A présent, je me détendais. J’étais au chaud dans ses bras et je regardais ce magnifique spectacle qui s’offrait à moi. Ned était vraiment un homme plein de surprises. Nous allions pouvoir reprendre notre relation là où nous l’avions laissée. Il me disait qu’il m’aimait et ses mots réchauffèrent directement mon cœur. J’aurai pu rester ici encore des heures si Ned ne m’avait rien dit.

« Oui, avec plaisir. » Il avait eu une excellente idée encore une fois. Je commençais à avoir faim moi aussi. Je me décollais de lui et je lui prenais doucement le bras pour retourner à l’intérieur. Une fois arrivé dans nos appartements, je retirai la peau de mes épaules que Ned m’avait donnée quelques minutes auparavant et je la posais sur une des chaises. Je me rendais ensuite vers ma commode et je me relevais les cheveux. C’était vraiment très rare que je les lâchais et pour manger, je préférais qu’ils soient attaché. Une fois fait, j’allais m’asseoir en face de mon mari.

« Tu as eu une délicieuse idée Ned. » Rien que de regarder mon assiette, j’en avais l’eau à la bouche. Je prenais ma coupe de vin que je levais et je plongeais mon regard dans celui de mon mari. « A nous, à notre réconciliation et à notre amour. » Je me promettais au fond de moi, de ne plus jamais lui faire vivre ça. Ce toast allait sceller un nouveau départ.  Tous les couples ont des petits soucis de parcourt et après tout, il n’y avait pas mort d’homme. « Je t’aime. »

Il avait vraiment eu une bonne idée de prendre notre repas ici. On n’avait pas besoin d’être protocolaire et on pouvait se parler comme on en avait envie ou comme on en ressentait le besoin. J’avais même le loisir de pouvoir rester en chemise de nuit. Personne ne viendrait nous déranger et j’avais moi aussi besoin de retrouver mon mari sans que personne d’autre ne soit avec nous. Je le regardais en réalisant la chance que j’avais d’avoir un mari tel que lui. Je l’aimais de tout mon cœur et c’était pour cette raison que cette histoire de bâtard m’avait fait autant souffrir.



lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyDim 31 Mai - 7:52

Réconciliations hivernales

Catelyn semblait aux anges avec ma petite idée de repas en tête en tête. Le soulagement était immense et il le serait encore plus après un moment d’intimité avec ma femme qui viendrait surement en temps et lieux. Je la regardais aller se relever les cheveux en souriant. J’adorais brosser sa longue chevelure lors de discutions profondes ou simplement pour le plaisir. Je sentais que c’était un geste intime et remplie de tendresse. J’avais un privilège même si cela faisait bien longtemps que j’avais eu la chance de le faire. Ma blessure me faisait souffrir le soir. La cicatrice était rosée désormais et je pouvais sentir les tiraillements me prendre par moment. Je n’en avais rien à faire au fond. Catelyn était plus importante.

J’étais assis en face d’elle et je prenais ma coupe de vin pour trinquer avec elle. J’écoutais ses propos avec un petit sourire en coin dont moi seul avait le secret avant de finalement délier mes lèvres pour lui répondre.

- Au pardon.

Rien de plus, rien de moins. Le pardon était l’une des choses les plus difficiles à offrir dans les faits. Il devait être sincère sans quoi les représailles reprendraient un jour ou l’autre et je ne voulais pas que ça soit le cas. Elle me signifiait ensuite son amour et je sentais mon coeur se gonfler pour elle intensément. Elle était si parfaite. Ma femme, la dame du Nord, Lady Stark était parfaite à mes yeux. Nous avions eu la chance que les anciens dieux fassent en sorte que nous tombions amoureux. Une chance qui n’était pas accordée à tous lors des mariages arrangés. Je ne pouvais qu’en être fier.

- Je t’aime aussi belle feuille d’automne.

J’aimais l’appeler ainsi. Sa ravissante chevelure de feu foncée en était la grande responsable. Elle était également aussi imprévisible que l’automne par moment et douce comme le vent qui soufflait durant cette saison mais qui pouvait renfermer un froid meurtrier annonçant l’hiver. Je posais ma main sur celle de ma femme avant de commencer à manger lentement. J’étais heureux. J’étais bien. J’espérais ne plus jamais avoir à quitter le Nord. Je ne voulais pas revivre une longue et pénible séparation avec la femme que j’aimais. Se serait beaucoup trop difficile à vivre dans les faits. Je la regardais manger avec la tête dans les nuages. J’étais un homme heureux en cet instant et je me sentais carrément comme le roi des sept couronnes en quelque sorte. J’espérais que Robert avait la chance de vivre ce genre de bonheur même si ce dernier était avec une femme qu’il ne pouvait pas voir en peinture. Je ne souhaitais ce genre de destin à personne. J’avais guéri une blessure plus importante et plus à vif que celle que j’avais subi durant l’attaque de Port-Réal. J’avais guéri une blessure du coeur de l’âme. J’échappais ma nourriture sur ma chemise car j’avais la tête ailleurs. Je grognais mon mécontentement en essuyant le tout.

- C’est malin ça ...
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyLun 1 Juin - 12:17

Réconciliations hivernales.

giphy.gif
Je regardais mon mari avec un magnifique sourire. Tout était redevenu normal et c’était un véritable soulagement autant pour lui que pour moi. J’étais vraiment heureuse de manger juste avec lui. Nous avions clairement besoin de nous retrouver. Je m’en voulais vraiment de la façon dont je l’avais traité depuis qu’il était revenu avec John. Mais je m’étais sentie tellement trahie. Je n’aurai jamais pensé qu’il aurait pu me tromper de cette façon. Je n’allais pas avoir le choix que de vivre avec et de laisser toute cette histoire derrière moi. Le souci c’est qu’en voyant cet enfant, cette tromperie me reviendrait en pleine figure.

Je me promettais de faire en sorte de ne pas détester cet enfant. Après tout, il n’y était pour rien. Il n’avait rien demandé. Je ne voulais pas penser à lui, pas maintenant. Je voulais profiter de mon mari et de ce délicieux repas qui s’offrait à nous. Je levais mon verre et j’en buvais une gorgée. Le repas était absolument délicieux. Je faisais quand même en sorte de ne pas me jeter dessus comme une louve affamée, mais dans le fond, c’est ce que j’étais. Quand je suis contrariée ou stressée, j’ai tendance à en perdre l’appétit.

Je faisais un magnifique sourire à Ned. J’adorais ce surnom. Il n’y avait que lui qui m’appelait ainsi et que lui qui avait le droit de le faire. Je ne pouvais m’empêcher de rougir. Je ne savais pas pourquoi, mais il adorait quand je laissais mes cheveux détachés. Je n’aimais pas ça en ce qui me concernait et je ne le faisais que lorsque nous étions uniquement tous les deux. Je trouvais que ça faisait négligé et j’étais son épouse. L’apparence était donc importante pour moi. Mais si ça lui plaisait, je pouvais essayer de faire des efforts et de les laisser vivre leur vie un peu plus souvent.

Ned laissa échapper un morceau de nourriture qui tomba droit sur sa chemise. Un petit sourire amusé se dessina sur mes lèvres. « En effet, c’est malin. Ca veut dire que tu vas être obligé de retirer ta chemise. Mince alors. » Je le regardais en me mordant doucement la lèvre. J’avais vraiment envie de mon mari. Son corps, ses bras autour de moi, ses lèvres contre ma peau. Tout m’avait manqué. J’en frissonnais de plaisir rien que d’y penser. Cette nuit allait être la nôtre, cette nuit allait être inoubliable.
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyMar 23 Juin - 16:35

Réconciliations hivernales

J’aimais voir le côté sauvage de ma femme. Ses cheveux détachés en étaient la preuve la plus flagrante. Elle était délicieuse et merveilleuse. J’aimerais voir son visage encadré par des ondulations magnifiques. Elle était la plus belle femme des Sept Couronnes à mes yeux. Je ne pourrais jamais me passer de ce regard dans les faits. Il était magnifique. Je levais les yeux vers ma femme alors que ma chemise était tâchée. Je savais qu’elle avait horreur de ce genre de manière. Catelyn était une femme qui aimait l’ordre et pour qui l’apparence avait une grande importance. Elle aimait que chaque chose soit à sa place et moi je me fichais un peu des bonnes manières. J’étais un grand bordelique qui mettais ces effets n’importe où, qui laissais ses vêtements traîner sur le sol et qui mangeait parfois avec ses doigts sans le moindre remord. J’étais un seigneur, mais je restais un guerrier à la base. Je n’étais pas destiné à avoir ce titre à la base après tout.

- Bon, je n’ai pas vraiment le choix.


Je me levais de ma chaise et je retirais ma chemise avant de la balancer en boule plus loin sur le plancher. Dans ma naïveté, je n’avais même pas remarquer le regard de mon épouse sur moi. Elle voulait me manger au sens comme figuré visiblement. Ma cicatrice rose et importante était encore visible, mais je me fichais de la douleur qu’elle m’apportait. Je m’entraînais trois heures chaque jour au combat pour me renforcer et cela fonctionnait à merveille. Je continuais de manger avant de lever le regard vers ma femme avec la bouche pleine de pain.

- Quoi ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? Je mange du pain avec mes mains oui et nous sommes dans nos appartements.

J’avais visiblement un peu trop l’habitude qu’elle me gronde sur cette mauvaise habitude. Je lui faisais un sourire avec les joues comme un écureuil avant d’avaler ma bouchée et de me prendre une gorgée de vin. Seigneur, il était immonde. Je préférais nettement la bière pour ma part. Je reposais mon verre avant de la regarder à nouveau dans les yeux.

- Je te trouve bien silencieuse pour une femme qui parle beaucoup en général.

J’avais un petit sourire en coin. Ce n’était en rien un reproche, loin de là. J’adorais les conversations que je pouvais avoir avec ma femme. Catelyn avait un esprit vif et une intelligence qui dépassait la vie domestique. Je connaissais un bon nombre de Seigneur qui se plaignait de leurs femmes avec le cerveau de la taille d’un petit pois qui ne savaient que broder et glousser. Ce n’était pas le cas de la mienne et je remerciais les anciens dieux.

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyMer 24 Juin - 19:16

Réconciliations hivernales.

giphy.gif
J’en arrivais à me demander s’il n’avait pas fait exprès de salir sa chemise pour que je lui saute dessus. En ce qui me concernais, je n’avais pas besoin de ça. Je trouvais mon mari beau tout le temps. Mon coeur se serrait quand je le voyais en armure. Je savais ce que ça voulait dire et j’avais peur de le perdre. Quand il partait, j’essayais vraiment de me montrer forte pour mes enfants. Mais quand le soir arrivait, je pleurais très souvent dans mon lit toute seule en regardant la place vide à côté de moi. Je ne voulais pas le perdre et encore moins de cette façon.

Le corps de mon mari était pratiquement recouvert de cicatrices. Je connaissais l’histoire de chacune d’entres elles et la dernière avait été l’une des pire pour moi. J’avais du prendre sur moi pour recoudre mon mari et j’étais persuadée que si ce dernier avait encore de la douleur, j’en étais responsable. Je n’avais pas du faire les choses correctement. J’avait beaucoup tremblé et j’avais eu peur de tourner de l’oeil. Mais au final, j’avais réussi à le soigner. Je continuais de le regarder sans rien dire. Mon coeur commençait à s’accélérer.

Je souriais à son discours. Décidément, mon mari n’avait rien compris ou alors, il me faisait probablement marcher. Je ne le savais pas encore. Bon, sa remarque était justifiée. J’avais horreur de le voir manger avec ses mains lorsque nous étions en banquet officiel. Je savais très bien qu’il n’avait jamais voulu être Lord, mais c’était comme ça à présent, et je voulais qu’il se comporte comme un Lord et non comme le dernier des paysans. Pour moi, l’image que l’on reflétait était quelque chose d’important. J’avais toujours été à cheval sur ça et je le serai toujours pour son plus grand désespoir.

« Eh bien, si je suis silencieuse, c’est peut-être parce que je suis en train de me questionner sur quel endroit tu pourrais me prendre là, maintenant, tout de suite. »

Je buvais une gorgée de vin sans le lâcher du regard. J’étais en feu et j’espérais que mon mari ressentais la même chose pour moi à ce moment précis. Je posais ma coupe de vin et je me léchais discrètement la lèvre sans le lâcher du regard. Je commençais à délasser ma robe. Mais s’il se refusait à moi, je ne le prendrai pas mal. Je l’avais tellement maltraité ces derniers mois….
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyDim 5 Juil - 6:38

Réconciliations hivernales

Parfois, j’avais cette once de naïveté digne des plus grands adolescents. Je ne pensais pas une seule seconde que ma femme me dévorait du regard. Pour moi, ce regard signifiait qu’elle allait me gronder après un certain décompte dans sa tête. Je prenais donc du vin pour me désaltérer et c’est là qu’elle me sortait la seule phrase que je ne m’attendais pas du tout. Elle avait envie de moi là tout de suite. Je m’étouffais un peu en manquant presque d’envoyer mon breuvage dans son merveilleux visage et sur la table. Je posais ma coupe après avoir toussoter une fraction de seconde. Elle était vraiment sérieuse. Je pouvais le voir au regard qu’elle me lançait. Elle me faisait ensuite une petite mimique aguichante avec sa langue avant de commencer à délasser sa robe comme ça devant moi.

Je sentais ma virilité prendre de l’ampleur. Nous n’avions pas été mari et femme depuis fort longtemps. Je me levais immédiatement pour fermer la porte avant de m’approcher d’elle. Je regardais son corps sous la robe plus fine qui lui servait de sous-vêtements. J’allais derrière elle alors qu’elle était assise. Je plaçais ses longs cheveux sur le côté et je posais un baiser sur son épaule en la dénudant. Cette chaleur entre nous m’avais tant manqué. Il n’y avait pas de mots à dire à cet instant. Seulement de vivre le moment. Je remontais mes baisers jusque dans son cou avant de déchirer son haut en le prenant avec mes deux mains. Catelyn se retrouvait ainsi seins nus à table. Je caressais immédiatement sa poitrine en augmentant l’intensité de ses baisers.

- Allonge-toi sur le lit.


Je la laissais se lever et je terminais de retirer mes propres vêtements. Là, je grimpais à mon tour sur notre lit pour me placer au-dessus d’elle. Je l’embrassais avec intensité en remontant une de ses jambes autour de mes hanches. Oh oui, Catelyn Stark était le plus beau joyaux du Nord et elle était de nouveau mienne ce soir. Je continuais mes baisers de plus en plus intense en caressant son corps. Ma virilité se heurtait à sa féminité dès que je bougeais. Il était impossible pour moi d’attendre. J’avais envie de m’unir à elle pour ne plus jamais bouger de cette position. Je la pénétrais donc avec douceur en allant profondément en elle. Je lâchais un gémissement de satisfaction intense en fermant les yeux. C’était presque soulageant après tout ce temps.

- Ah … Catelyn ...

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyDim 5 Juil - 12:35

Réconciliations hivernales.

giphy.gif
Ned n’avait pas l’air de comprendre l’envie qui était en train de me traverser. Dans un certain sens, j’étais un peu déçue. Nous étions marié depuis suffisamment longtemps à présent pour qu’il finisse par me connaître par coeur. Mais je ne lui en voulais pas pour autant. Le faire deviner pouvait-être quelque chose de drôle aussi quand j’y pensais. Il avait faillit s’étouffer et je n’avais pas pu m’empêcher esquisser un petit sourire tout en restant sérieuse un minimum. Je ne parlais jamais aussi crument d’habitude. Mais là, j’étais vraiment chaude comme la braise et j’avais besoin de lui. Besoin de le sentir.

Je frissonnais quand il posait son regard sur moi. Je sentais ma respiration s’accélérer alors qu’il n’avait encore rien fait. Je fermais les yeux à ses baisers et je penchais ma tête sur le côté. Je poussais un cri de surprise quand il déchira mon haut sans la moindre gêne. Je sentais ma respiration s’accélérer. Il avait les mains chaudes et j’adorais ça. Je prolongeais ses baisers en passant ma main dans ses cheveux. J’avais toujours adoré ce contact. J’obéissais et je me rendais sur le lit en prenant soin de retirer ma chemise de nuit qu’il avait déchirée un peu plus tôt.

Ce dernier ne tardait pas à me rejoindre. Je prolongeais ses baisers et je me mettais à gémir. Je ne tiendrais pas longtemps comme ça. J’avais envie et surtout besoin, de le sentir en moi. Je le laissais me remonter la jambe et je lui griffais le dos avec douceur pour lui faire comprendre. Je me cambrais lorsqu’il me pénétra enfin en poussant un gémissement de satisfaction. Mon Dieu, c’était tellement bon, ça m’avait tellement manqué ! Je ne voulais plus jamais revivre une telle chose. Je ne voulais plus me disputer avec lui. Je plongeais mon regard dans le sien en allant l’embrasser.

« Je t’aime Ned. Tu m’as tellement manqué . »

Au final, cette dispute avait renforcé notre couple et s’était tant mieux. Je ne voulais plus sortir de ce lit pour les deux prochains jours. Je me sentais tellement bien en cet instant précis. Nous étions dans notre bulle et il n’y avait que nous. J’espérais très sincèrement que personne ne viendrait nous interrompre. Car je risquerai fortement de mal le prendre. Je voulais vivre ce moment intensément. Je passais mes doigts sur la plupart de ses cicatrices avec douceur.
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyJeu 9 Juil - 22:17

Réconciliations hivernales

L’intimité que je partageais avec ma femme en cet instant était intense. Je me sentais fusionnel avec cette dernière et cette sensation m’enivrait comme jamais. Je ne comptais pas les minutes qui passaient. Le temps semblait n’avoir absolument aucun emprise sur cet instant de réconciliations entre nous. J’étais un homme à nouveau entier et heureux. Nous avons percé l’abcès qui infectait le corps de notre couple. Il avait été drainé et maintenant le pansement était dessus pour permettre une cicatrisation favorable. Il resterait une cicatrice, mais ça ne serait pas une plaie ouverte et infectée en permanence. Comme quoi le dialogue avait du bon.

La jouissance qui me prenait finalement fut intense et je ne retenais pas mon grognement lors de l’éjaculation. J’étais assez discret d’habitude, mais là c’était trop intense. Je me retirais de ma femme pour me placer sur le dos. Mon corps était complètement en sueur et je fermais les yeux quelques instants en reprenant mon souffle. C’était quand même une sacrée activités physique en fait. Je prenais Cat contre moi et je posais un baiser contre front. J’étais dans un état de plénitude complète. Je ne voulais plus sortir de cette chambre. Je voulais garder chaque seconde de ce moment gravé dans mon esprit.

J’avais les yeux fermés lorsque je sentais les doigts délicats de ma femme faire des dessins sur la peau. Je souriais en coin avant de rigoler un peu.

- Mais qu’est-ce que tu fais belle feuille d’automne? Tu me chatouilles.

Je ne la regardais pas. Je n’ouvrais pas les yeux. Je savourais ses petites caresses en rigolant un peu et en sursautant parfois. Lorsqu’elle touchait ma cicatrice plus fraîche, je grimaçais un peu sans gémir. J’avais trop forcé durant le trajet de retour vers Winterfell, sans compter l’infection. Elle était plus longue à guérir que toutes les autres que j’avais eu dans ma vie et pourtant, mon corps portait les traces de nombreuses cicatrices.

- Je devrais en faire une autre identique de l’autre côté pour équilibrer. Qu’est-ce que tu en penses?

C’était une blague absolument horrible, mais je ne pouvais pas me retenir de la dire. Je me trouvais bien drôle en cet instant et je continuais de rigoler.

- Tu pourrais me recoudre à nouveau. Tes points étaient si parfait et délicat. Comme chacune de tes broderies que tu fais avec application. J’ai toujours aimé te regarder travailler à faire de la couture alors autant que ça soit sur moi non?

lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
revenge
Catelyn Stark
Catelyn Stark
revenge
Messages : 143
Dragons d'or : 101
Localisation : Winterfell

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) EmptyMar 21 Juil - 20:44

Réconciliations hivernales.

giphy.gif
J’avais rêvé de ce moment tellement souvent. Ned m’avait tellement manqué, ces moments de disputes avaient vraiment été atroce pour moi mais aussi pour lui. J’avais peut-être exagéré ma réaction, mais j’avais été tellement blessée… A présent, tout ceci était derrière nous. J’en étais tellement soulagée, et je savais que lui aussi. J’aurai voulu que nous fassions l’amour beaucoup plus longtemps, mais au final, nous étions bien trop en manque pour arriver à tenir la distance comme nous l’aurions voulu. Ceci dit, je connaissais bien assez mon mari pour savoir qu’il allait y avoir un deuxième tours. J’étais essoufflée tout comme lui, mais j’étais tellement comblée.

J’admirais le corps de mon mari. J’avais de la chance, il était vraiment très bien fait. Il faisait parti de ces hommes qui prenaient soin d’eux et qui s’entraînaient. La plupart des Rois préféraient s’entraîner à boire des coupes de vins ou à manger à outrance. Mais pas Ned. Je caressais chacune de ses cicatrices que je connaissais par coeur. J’arrêtais mon geste quand je comprenais que je le chatouillais. « Excuse-moi, je ne voulais pas t’ennuyer. Ta peau m’avait manqué et ton parfum aussi. » Je déposais un petit baiser sur son torse.

Je recommençais mon petit jeu de caresses. Je trouvais ses réactions amusantes dans le fond. « Vous êtes chatouilleux Lord Stark ? » Je connaissais ses points faibles autant que ses points forts. Je continuais en sondant la moindre de ses réactions. Mais en passant mes doigts sur sa dernière cicatrice en date, je voyais que je lui faisais un peu mal. Je retirais alors ma main. J’écoutais ce qu’il me disait et j’haussais un sourcil. « Eddard Stark ! Tu te crois drôle ? » Il savait que ce n’était pas bon signe quand je l’appelais comme ça.

Il n’était vraiment pas drôle. J’avais eu la peur de ma vie ce jour-là et j’avais bien cru que j’allais le perdre. Il avait insisté pour que je le recouse et je n’avais jamais autant tremblé de toute ma vie. Je savais que je n’avais pas recousu sa blessure correctement et je m’en voulais pour ça. «  Arrête… Je sais très bien que ce n’est pas vrai… Elle a mal cicatrisé et je suis certaine que j’en suis responsable d’une certaine manière. Je n’aurai pas du le faire moi-même… Je n’ai pas l’expérience pour. .. » Je ne voulais plus jamais vivre une telle chose. Mais je ne voulais pas casser ce délicieux moment avec mon mari. Alors, je descendais ma main pour aller le caresser. « Et si je m’occupais un peu de toi ? »
 
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty
Message# Sujet: Re: Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)   Réconciliations hivernales (Warning : érotisme) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Réconciliations hivernales (Warning : érotisme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VALAR MORGHULIS :: Hors du temps :: Flash-back-