Le Deal du moment : -44%
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, ...
Voir le deal
86.99 €

Partagez
 

 Welcome home Jon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptySam 17 Aoû - 14:41

Intro
Moment du RP : Winterfell a eu un coup dur durant la bataille. Ned a perdu tout ses enfants... du moins le pense-t-il. Jon revient alors à Winterfell.

Lieu : Forteresse de Winterfell




Welcome home Jon.

Ma forteresse en avait pris un sale coup. Ma maison était en ruine et mon cœur brisé comme pas un. Mes enfants étaient tous soit mort, soit disparu. J’étais un homme brisé et je maudissais cette guerre pour ce trône que je haïssais encore plus qu’auparavant. Le Nord devait se protéger à fois des envahisseurs du Sud et des marcheurs blancs qui allaient venir. Personne ne comprenait la réel menace que représentait ses derniers. Si je ne venais pas en aide au Mur avec une armée suffisante, c’était tout Westeros qui allait en souffrir.

Je savais que ce n’était pas une légende. Les rumeurs étaient bien trop nombreuse à cet effet et les signes peu trompeur. Je m’acharnais à monter une armée avec ce qui me restait d’homme. Ma fuite de Port-Réal m’avait coûter cher, mais j’étais parvenu à revenir chez moi avec un prix excessivement lourd. Mes filles avaient disparus. Je gardais une lueur d’espoir qu’elles étaient encore en vie quelque part dans le pays.

Robb, Bran et Rickon sont morts … Et Jon aussi. Ce dernier était décédé en servant le Mur. C’était tout à son honneur. J’avais eu vent qu’il était encore vivant, mais je n’y croyais plus vraiment. La dépression me guettait et Catelyn en faisait les frais régulièrement avec mon caractère affable et rempli de découragement. J’aimais ma femme encore plus qu’auparavant. Elle était tout ce qui me restait de ma famille et gare à celui qui oserait la menacer et s’approcher d’elle. Il ne resterait pas en vie suffisamment longtemps pour le crier sur les toits.

Je devais me trouver une activité autre que la politique. J’en avais plus qu’assez des discussions dans fin sur la guerre et les stratégies. Je décidais donc de mettre la main à la pâte avec le peuple pour reconstruire ma forteresse. Le berceau des Stark avait besoin de beaucoup d’huile de coude et ça me permettait d’évacuer mes deuils, devenus beaucoup trop nombreux pour l’homme que j’étais. Je travaillais du matin au soir pour ensuite rentrer dans mes appartements en étant épuisé. Le sommeil était alors beaucoup plus facile.

J’en étais à travailler sur une des tours lorsque l’un des gardes vigiles venait à ma rencontre. Un visiteur s’approchait de la forteresse. Je n’attendais personne et Winterfell avait été fermé sous mon ordre. Un contrôle rigoureux était appliqué à quiconque venait dans ces lieux. Je poussais un soupir pour me rendre dans la grande cours. J’espérais que ce n’était pas un voyageur quelconque car ce vigile allait m’entendre gueuler sur un sacré temps.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Surive
Jon Snow
Jon Snow
Surive
Messages : 36
Dragons d'or : 68
Localisation : quelque part

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyMar 20 Aoû - 20:31




Welcome Home


Jon & Ned




C'est tout un monde qui était parti en fumée, le sien. Jon avait beau avoir revêtu les habits de la Garde, en fond de lui, il demeurait un Stark et c'est le cœur d'un Stark qui se retrouvait meurtris sous l'armure de pierre qu'il s'était construit pour mieux se préserver des « autres » Les hommes pouvaient parfois se montrer aussi cruels que des marcheurs blancs et il en savait quelque chose. Jon pouvait encore sentir la lame froide de la trahison se planter dans son abdomen, encore et encore et que dire du regard du petit Olie, qui œuvrant « pour la garde » avait porté le coup fatal. Ce même Olie qui avait porté un autre coup fatal, mais à l'encontre d'Ygritte cette fois. C'était un cycle infernal pour Jon, les personnes qu'il aimait, étaient appelés à disparaître d'une quelconque façon. Soit dans la Mort, soit dans la trahison. Ici, il n'avait plus sa place, c'était un fait. Il avait beau jouir d'une relative popularité auprès de ses frères de Garde (encore en vie), il n'en demeurait pas moins mal à l'aise avec les responsabilités de Lord Commander et se refusait à sombrer dans la paranoïa. Il prit donc la décision, une fois encore, de briser ses vœux, définitivement cette fois.

Mais où aller quand vous n'avez plus rien ? Quand on vous à tout pris, plus encore votre famille. Les Stark n'existaient plus que dans les mémoires maintenant et nombreuses étaient les rumeurs qui appuyaient ce fait. Jon ne voulait cependant pas y croire, il était impensable que sa maison ait disparue, pas comme ça, pas aussi facilement. Le doux sourire d'Arya lui revenait alors en mémoire, ainsi que l'intrépide Bran, lorsqu'il pouvait encore se mouvoir. Les rires de Rickon résonnaient eux aussi dans la tête de Jon, tout comme les boutades de Robb. Même le souvenir de Sansa réchauffa le cœur du bâtard Stark, qui accompagnait de Fantôme, avait  décider de revoir les remparts de Winterfel, une dernière fois peut-être avant la grande nuit.

Le voyage dura des jours et des jours. Il fallait passer par des chemins de traverses pour ne point être repéré. Les Lannister et leurs alliés étaient nombreux dans les environs et il aurait été aisé pour eux de remarquer la présence d'un loup géant et de son maître, si d'aventure, ils avaient opté pour les grandes routes, empruntées de tous. Et enfin, au vingtième jour, il vit au loin les fortifications de Winterfell, ou du moins ce qui y ressemblaient. De toute évidence, la guerre avait elle aussi fait des ravages sur le domaine des Stark qui continuait malgré tout, à arborer avec fierté son étendard. C'est donc au galop et en sûreté, que le bâtard des Stark regagna le domaine et fut très rapidement signalé au maître des lieux. Jon ignorait tout de la situation, mais plus encore de la survie de son père.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyJeu 2 Avr - 13:24


Welcome home Jon.

Je n’étais pas en habit de seigneur. Je portais une chemise sale par les travaux que j’effectuais avec mes hommes. Je soupirais en attendant le fameux visiteur. Alors qu’il approchait, je regardais les gardes qui surveillaient la porte et je m’essuyais les mains avec un torchon sale en poussant un soupir plus qu’audible pour les gens près de moi. J’étais connu pour mon hospitalité, mais là, j’avais le coeur à la mort et la dernière fois que je m’étais senti ainsi les choses avaient mal fini.

- Ouvrez la grande porte de forteresse.

J’avais crié mon ordre pour que la lourde porte s’ouvre et laisse entrer le visiteur. Mes enfants me manquaient plus que tout. Ils avaient tous disparus ou bien été porté morts. Il n’y avait rien de pire pour un père de famille. Je regardais le sol en me passant une main dans les cheveux lorsqu’une vieille femme m’apportait de l’eau que je buvais en la remerciant d’un sourire. Le travail était épuisant et Catelyn devait me masser le soir venu pour diminuer les courbatures que j’avais depuis un sacré moment. Le travail me permettait de camoufler ma rage et ma souffrance du mieux que je pouvais. J’entendais le bruit des sabots du cheval dans la boue et je me tournais pour faire dos au visiteur dans un premier temps. Je voyais le regard des gens autour de moi changer. Je restais observateur. On murmurait.

Qui était cet homme qui était entré dans la forteresse et qui occasionnait de tels murmures? Je me retournais lentement comme l’homme brisé que j’étais pour voir ce dernier descendre de son destrier. Le souffle me manquait d’un coup. C’était impossible. Il était mort. J’avais reçu la lettre du Mur mentionnant son décès. J’avais alors hurler ma rage dans notre chambre comme jamais. Mon coeur semblait cessé de battre alors que mon bâtard était bel et bien dans la cours de Winterfell.

- FERMEZ LES PORTES.

J’avais crié plus fort que je ne l’aurais voulu. Fantôme se tenait probablement non loin, mais mon regard était captivé par mon fils. J’avançais rapidement vers lui pour le prendre fortement dans me bras.

- Par les anciens Dieux … Jon … Merci … Merci … Mon fils est vivant...

Un fils était de retour dans la forteresse. Je remerciais les anciens Dieux en regardant le ciel. Mon bâtard restait mon fils après tout et revoir son visage me faisait le plus grand bien. Il avait pris en carrure et avait changé, mais il restait Jon. Je sentais un soulagement important. Je me sentais de nouveau vivant. Les larmes m’étaient montés aux yeux malgré moi tant la joie était grande.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Surive
Jon Snow
Jon Snow
Surive
Messages : 36
Dragons d'or : 68
Localisation : quelque part

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyMer 8 Avr - 13:18




Welcome Home


Jon & Ned




Ce retour à « la maison » était étrange à bien des égards. D’une part, car Jon n’aurait jamais imaginé fouler à nouveau la terre de Winterfell et d’autre part, il se demandait après coup, si c’était finalement une bonne idée que de revenir ici. Si ce n’était pas encore un champ de ruines, le château semblait avoir souffert des affres de la guerre et arborait à présent une bien piètre figure à mesure que s'approchait celui que les Sauvageons avaient « affectueusement » nommé le Roi corbeau. Le cœur battant à s’en rompre, Jon revivait dans sa course folle, quelques pans de sa vie passée et sentit malgré les morsures de l’hiver, un semblant de chaleur naître en lui. Comme si soudainement la nostalgie était capable de raviser tout un corps meurtri par la froideur. La bannière des Stark flottait toujours, bercée par le vent et ponctuée par la chute de quelques flocons. Jon était à présent si proche, qu’il pouvait voir l’entrée lui faire face et entendre parfaitement l’alerte lancée pour signaler l’arrivée d’un « intrus » puisque de toute évidence, on ne l’avait pas encore reconnu. Cela n’arrêta point le jeune Jon qui continua sur sa lancée. La porte, conformément à l’ordre lancé, s’ouvrit progressivement, faisant ainsi grincer le bois usé et mettant à rude épreuve, les bras des quelques malheureux qui tiraient sur l’imposante chaîne à l'origine de la levée. L’ancien lord Commandant se hâta pour pénétrer le domaine qui l’avait vu grandir. Il espérait encore pouvoir croiser quelques visages familiers qui lui permettraient de se sentir à nouveau chez lui. Le pauvre Jon ignorait bien des choses sur la situation actuelle de Winterfell, les informations lui étant arrivées au compte-goutte. Ainsi, il n’était pas au fait, des morts et les disparitions des membres de cette aimante famille qu’il avait quitté le cœur lourd. Et c’est ainsi qu’il retrouvait Winterfell, le cœur encore plus meurtri que lors de son départ. Les sabots claquèrent le sol, tandis que les premiers badauds s’écartèrent sur le passage de Jon. Les plus jeunes furent tout bonnement fascinés par l’homme sur sa monture, tandis que les plus âgés portaient leur regard sur l’un des hommes à l’ouvrage qui continuait à tourner le dos au nouvel arrivant. Le cœur de Jon manqua un battement lorsqu’il prit connaissance du sujet de toutes les attentions visuelles. Cette taille, cette carrure et cette façon de maintenir fermement la hache, il ne pouvait y avoir d’erreur et la familiarité qui venait de saisir le jeune bâtard, lui rappela qu’à aucun moment, la mort de Ned Stark n’avait été confirmée, qu’il ne s’agissait que de rumeurs.

Et voilà que les premiers murmurent se firent entendre. L’incertitude était de mise, assez pour que personne ne daigne rien dire. D’un seul coup, les habitants de Winterfell devenaient les spectateurs privilégiés de retrouvailles inespérées. Et voilà que comme pour sceller ce moment, la neige se mit à nouveau à tomber avec un peu plus d’intensité. Ned d’abord immobile commença à lentement se mouvoir jusqu’à finalement cesser de tourner le dos à « son bâtard » Le regard des deux Stark se croisa à nouveau pour la première fois. Le temps n’avait résolument pas épargné Ned, ni le désespoir risible dans son regard usé. L’ancienne main de Robert Baratheon n’était plus aussi flamboyante qu’elle le fut jadis. Oui, c’était dur à accepter, mais Ned Stark avait perdu de sa superbe, autant que Jon avait gagné en maturité de par sa posture et les quelques cicatrices qu’il portait sur son visage. La voix du patriarche résonna à nouveau dans toute la cour sous la forme d’un impératif auquel les gardes se plièrent aussitôt en refermant les portes qui coupaient Winterfell du reste du monde. La froideur dans le regard du Roi corbeau cessa peu à peu, car il savait qu’ici, il était chez lui, en sécurité, loin de la traitrise des hommes de peu de foi. Son père était là, face à lui et l’espace d’un instant, il redevenait l’enfant qu’il ne pouvait plus être. Jon descendit donc de sa monture tandis que déjà Ned comblait la distance qui les séparait l’un de l’autre. L'ancien Lord Commandant sentit alors les bras puissants du maître des lieux, l’encercler. Et si d’abord, il fut retissant au contact – une question d’habitude – le jeune Stark se laissa progressivement aller jusqu’à fermer les yeux et passer à son tour, ses bras autour de Ned. « - Père… » Il se délestait peu à peu de cette froideur dont il avait appris à se servir pour se préserver. « - J’ai… Je vous imaginé mort. J’ai entendu tant de choses. » Par habitude, il chercha du regard le reste de la tribu « - Où sont-ils ? » finit-il par demander loin de se douter de la fatalité qui avait frappé ces mûrs aux cours des années passées. « - Aria, Sansa, Bran, Rob, Rickon… Je suis allé chercher ailleurs ce que j’avais déjà ici, une famille. » Un léger sourire se dessina sur le visage du guerrier qui comprit très vite, que plus rien ne serait comme avant. « - Père ? » tenta-t-il à nouveau, pas sûr cette fois, d’avoir envie d’entendre la réponse à sa question.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyMar 14 Avr - 9:53

Welcome home Jon.

Ce jour là, j’avais retrouvé un fils. Bâtard ou non, fils de sang ou terrible secret, plus rien n’avait d’importance en cet instant. Le soulagement était immense de revoir l’un des miens. Mon regard se portait sur le ciel durant quelques secondes alors que je fermais les yeux en remerçiant les Anciens Dieux pour l’immense cadeau qu’ils venaient de m’offrir. Jon avait d’abord été retissant, mais finalement l’accolade était rendu. Il était ici chez lui pour toujours et à jamais. Je me détachais doucement de lui pour poser une main ferme derrière sa tête en souriant et en le regardant dans les yeux. Il était devenu un homme tout ce qu’il y avait de plus solide. J’étais fier comme jamais de ce qu’il était désormais et je l’étais déjà avant, c’était peu dire.

- Il en faut plus pour me tuer que des manigances à Port Réal par les Lannister et leurs complices.

Je lâchais Jon doucement en voyant son regard chercher quelque chose ou plutôt quelqu’un. Je sentais mon coeur se serrer en l’entendant me demander « Où sont-ils? ». Il cherchait ses frères et sœurs. Comment allais-je trouver les bons mots pour lui dire ce qui était arrivé durant mon absence? Comment annoncer qu’une famille entière à vue sa descendance mourir en quelques heures? Mon sourire s’était évanoui à l’épellation du nom de mes enfants. Il était hors de question pour moi de discuter de tout cela dans la grande cours intérieure. Je restais calme cependant et je poussais un léger soupir avant de lui répondre.

- Allons discuter à l’intérieur. Ce n’est pas le genre de choses à évoquer dans la cours.

Un jeune palefrenier allait chercher le cheval de Jon pour le desceller , le nourrir et le laver. J’avançais vers la porte menant à la grande salle de Winterfell, j’ouvrais cette dernière en faisant signe à Jon de me suivre. Je marchais lentement alors que les gens présents se levaient sur notre passage alors que je n’avais rien demander.

- Quittez la salle je vous prie. J’ai besoin d’être seul avec mon fils.

En moins de temps qu’il ne m’avait fallu pour dire ses paroles, tous avaient quitter avec leurs repas et leurs besognes. Mon ordre était clair. J’allais lentement vers la grande table familiale des Stark et je regardais le blason de notre famille sculpter sur le devant de cette dernière. Ma main toucha avec douceur le loup et je fermais les yeux. Les cris et les rires de tous et chacun me manquaient alors que je rigolais à cette même table en les regardant se chamailler pour un morceau de pain plus gros qu’un autre. C’était une autre époque, désormais cette salle me paraissait sombre et austère. La douleur qui m’envahissait était intense. Je savais que les mots ne seraient pas suffisant pour Jon.

- Assied toi Jon ...
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Surive
Jon Snow
Jon Snow
Surive
Messages : 36
Dragons d'or : 68
Localisation : quelque part

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptySam 20 Juin - 21:05



2xyk.gif

Welcome Home


Jon & Ned




Voilà longtemps que le cœur de Jon Snow n’avait pas battu aussi vite. Il peinait à y croire, il était à Winterfell, chez lui loin des trahisons et de la guerre. Et face à lui se dressait l’homme à qui il devait sa vie et les valeurs qu’il portait tel un étendard. Pour mieux donné raison à ce qui lui semblait être une hallucination, le temps s’arrêta, permettant ainsi à Jon de graver chaque détail dans sa mémoire. C’était impossible et pourtant il était là défiant la Mort et les rumeurs qui avaient laissé entendre que la tête de Ned Stark était restée pourrir des jours et des jours sur une pique à la vue de tous pour l’exemple. Jon avança donc, sous les regards et les rumeurs. D’abord hésitant, il consentit à s’approcher alors que déjà la neige sur eux, tombait. Était-ce un signe, ou simplement le bon timing ? Personne n’en savait rien et dans le fond, était-ce vraiment important ? Face à ce père qu’il respectait à bien des égards, Jon n’en menait pas large et ce malgré les années et ses faits d’armes. Quelque part, l’espace d’un instant, aussi infime soit-il, Snow redevenait un petit garçon, venu accueillir son père de retour d’une bataille. Il esquissa un léger sourire, incapable de savoir quoi faire. Endurci par le temps et les épreuves, le corbeau était aussi devenu un peu plus sauvage et peinait à laisser parler ses émotions, tellement qu’il sembla légèrement dépassé lorsque Ned serra ses bras autour de lui. Il n’avait, pour ainsi dire, plus l’habitude de recevoir ce genre de marques d'affection et pourtant, après une légère hésitation (preuve que cela ne s’oublie pas) il consentit enfin à serrer son père contre lui, soulagé de retrouver une part de lui-même.

Malgré tout, l’accolade fut brève, il ne fallait pas trop se donner en spectacle devant l’assistance. « - Il n’est pas né, celui qui vous tuera. » renchérit Jon avant de chercher du regard ses frères et sœurs. Il avait entendu bien des choses qu’il espérait fausses, mais le sourire qui disparaissait du visage de Ned Stark, mettait à mal l’espoir de son bâtard. Ned poussa un long soupir avant d’inviter son « fils » à le suivre à l’intérieur, car la cour ne semblait être l’endroit idéal pour faire entendre ce qu’il avait à dire. L’ancien leader de la Garde de Nuit se sentit aussitôt coupable, mais pouvait-il savoir que le drame avait frappé les Stark à plus d’une reprise ? Que leur grandeur n’était désormais rien de plus que le reliquat d’un passé révolu. À son tour, le Roi Corbeau poussa un long soupir et se mura dans le silence jusqu’à regagner la grande salle de Winterfell, qui se vida suite à l’entrée du maitre des lieux, qui exhorta les quelques personnes qui s’y trouvaient encore, à partir, laissant les deux hommes seuls à seul. Jon demeurait silencieux, tout en observant Ned qui toucha du bout des doigts le loup présent sur leur blason. L’homme souffrait en laissant la nostalgie l’envahir, ce que Jon remarqua bien malgré lui. « -Je pense qu’il est inutile que je m’assoie père. Ne cherchez pas vos mots, dites-le-moi juste. Ils sont tous morts c’est ça ? » Cette question venait de lui briser le cœur, mais il se devait de la poser.



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Peace Admin ES
Eddard Stark
Eddard Stark
Peace Admin ES
Messages : 148
Dragons d'or : 152
Localisation : Winterfell

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyMar 23 Juin - 16:21

Welcome home Jon.


Comment dire à son propre fils que sa famille a presque été entièrement détruite et réduite en cendre par la mort ? Je ne savais pas trop comment m’y prendre, mais je savais que je devais la vérité à Jon. Je lui devais ce respect pour le lourd secret que je devais porter et le mensonge que j’avais raconté pour assurer sa survie. Le jour viendrait où je lui parlerais de sa mère, mais pas maintenant. J’attendais que la salle soit complètement vide avant de me prendre du vin grâce à une grosse cruche. Je remplissais également une coupe à Jon. Il allait en avoir besoin. Je n’avais jamais été un grand buveur, pas comme Robert. Ma tolérance envers l’alcool avait grandement diminué au fils des ans et je savais que Lady Stark avait une sainte horreur de me voir ivre. Je me retournais finalement vers Jon après que ce dernier ait demandé si tous ses frères et sœurs étaient morts. Je prenais une grande inspiration en le regardant dans les yeux.

- Sansa et Arya ont disparus depuis Port-Réal…. Robb est mort le soir de son mariage et Bran et Rickon ont également disparus. Tu l’étais toi aussi jusqu’à aujourd’hui. Ta venue me soulage et m’attriste à la fois. Notre famille à tout perdu ou presque à cause des Lannister et leurs alliés. Les Sept Couronnes sont contre nous et l’hiver vient. Je crains que les marcheurs blancs ne soient en marche et que la situation ne dégénère. Personne ne nous écoute et notre forteresse se remet encore des attaques qui ont eu lieu.

Je lui tendais l’autre coupe. Dans les faits, Jon était désormais mon seul héritier si je décidais de faire de lui un Stark à part entière. Je buvais une gorgée de vin avant de m’asseoir à ma place en portant une main à mon front. Mes enfants étaient toute ma vie dans les faits. J’avais tous fait en mon pouvoir pour assurer leur sécurité et pourtant j’avais failli à la tâche. La culpabilité rongeait mon corps usé par les guerres et les tortures. J’avais besoin de lever une nouvelle armée pour aller au Mur et ainsi protéger la frontière, mais je devais également rester ici pour protéger la forteresse qui menaçait de se faire attaquer à tout moment. Catelyn ne pouvait rester sans défense et elle avait également eu son lot de souffrance.

- J’ai grandement besoin de toi ici Jon. Plus que jamais. Winterfell a besoin des Stark et nous ne sommes plus beaucoup. Tu prendras de nouveaux appartements dans notre aile. Je tiens à avoir mon fils près de moi.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Surive
Jon Snow
Jon Snow
Surive
Messages : 36
Dragons d'or : 68
Localisation : quelque part

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. EmptyMer 8 Juil - 13:36



2xyk.gif

Welcome Home


Jon & Ned




Jon se souvenait avec nostalgie, des somptueuses fêtes organisées jadis dans cette salle. La vie exultait au rythme de la musique et de l’odeur de la viande rôtie avec soin durant des heures. L’on y buvait sans retenue, l’on dansait la gigue jusqu’au lever du jour. Les Stark étaient connus pour leur hospitalité, cela n’avait donc rien d’étonnant de voir les gens venir de loin pour assister aux festins organisés en leur honneur. Jon se surprit à esquisser un sourire, malgré la situation tendue. Peut-être tentait-il aussi inconsciemment de se préserver de la sombre nouvelle à venir. Car il avait compris, au vu de l’attitude de Ned, que quelque chose de grave s’était passé entre ces murs. D’ailleurs, il venait d’en profiter pour se servir du vin dans l’une des imposantes cruches à disposition. Ce qui surprit le bâtard de la famille, qui ne se souvenait point de son père comme étant un grand buveur à l’inverse de bon nombre de ses camarades. Jon non plus n’était pas du genre à boire sans soif et sans raison si bien qu’il s’étonna de voir le maître des lieux lui tendre une cruche qu’il se saisit sans trop réfléchir, incapable de lui refuser cela. Pourtant jadis il aurait pu à la vue de son jeune âge. Mais il était un homme désormais et la façon dont Ned s’adressait à lui, n’avait de cesse de le lui rappeler. Et même si Jon aurait préféré que leurs retrouvailles soient plus chaleureuses, il savait à présent, qu’il ne pourrait plus espérer ce genre de chose, lorsqu’il serait au fait de leurs malheurs.

Ned posa un regard lourd et équivoque ce qui semblait être le dernier de ses fils peu après qu’il ait assemblé tout son courage pour oser formuler une question à laquelle l’hôte de ces lieux, redoutait de répondre. Mais il le fallait, autant qu’il fallait entendre l’atroce vérité. « Les épreuves nous endurcissent » pensa Jon en tâchant de se convaincre que le pire ne pouvait désormais plus l’ébranler. Mais il se fourvoyait évidemment, car il n’en demeurait pas moins un être humain, qui de ce fait, ne pouvait se résoudre à annihiler aussi facilement ses sentiments. Ned à son tour mobilisa tout son courage avant de se lancer dans un glaçant monologue que son bâtard écouta sans jamais l’interrompre. Ainsi Arya, Sansa, Bran et Rickon avaient disparu et Robb était mort. Jon se sentit si coupable d’avoir rejoint le mur et ainsi abandonné sa famille. Ses jambes semblèrent soudainement incapables de continuer à le supporter, si bien qu’il préféra s’asseoir sans attendre, délaissant au passage, la coupe de vin qui lui avait été offerte. Et le voilà à avaler bruyamment sa salive, avant de se reprendre. « - Ils arrivent ! » Il tenta de capter le regard de son père, non sans mal tant l'émotion demeurait étouffante. « - Les marcheurs blancs, ils arrivent. Je les ai combattus. » Un fait d’armes dont il aurait pu se sentir fier en d’autres circonstances, mais qui lui semblait si anecdotique à présent.

« - Je vais faire ! » lança-t-il en se redressant aussitôt. « - Nommez-moi votre général et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour nous trouver des alliés. L’on parle beaucoup d’une autre reine. J’en ai entendu parler au-delà du mur c'est vous dire la portée de cette rumeur, si tentée qu'elle existe.. Elle serait la dernière des Targaryen. Si vraiment elle possède des dragons, elle pourrait nous être d’une aide précieuse lorsque la longue nuit s’abattra sur notre royaume. Père, je resterai près de vous quoiqu’il arrive soyez-en sûr. Je combattrais sous votre bannière et lorsque nous aurons réussi à vaincre les marcheurs blancs, nous nous tournerons vers d’autres ennemis. Au moment venu, je vengerai Robb, je puis vous l’assurez » Il se rapprocha ainsi de son père pour mieux lui faire face. « - Laissez-moi être un véritable Stark, en leur nom ! »



(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Welcome home Jon. Empty
Message# Sujet: Re: Welcome home Jon.   Welcome home Jon. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome home Jon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Finally at home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VALAR MORGHULIS :: Hors du temps :: Flash-back-